AED-AESH-CUI : pas de prime REP, stop à l’injustice !

| popularité : 2%

Depuis la rentrée 2015, les personnels des 1 089 réseaux d’éducation prioritaire bénéficient de la nouvelle prime REP : cela représente 110 000 personnes (enseignants, CPE, Copsy, personnels administratifs, techniques, sociaux et de santé).

« Tous les agents » sont concernés, affirme la ministre  : mais les AED, AESH et CUI sont encore les grands oubliés !

Cette prime est versée pour « faire face à des tâches spécifiques dans les écoles et collèges socialement défavorisés […] au vu de l’intensité de la tâche ». Les personnels de surveillance et d’encadrement font partie intégrante des équipes pédagogiques et sont en première ligne dans la gestion des situations de tension ou de violence, et ce, au quotidien. Sans eux, les établissements ne fonctionneraient pas correctement. Ils exercent auprès des élèves un rôle majeur sous un statut ultra précaire. Ils méritent d’avoir la reconnaissance de la spécificité de leur travail en REP et doivent percevoir, au même titre que tous les personnels, l’indemnité REP.

Parce que je trouve cela injuste que les AED, AESH et CUI
soient les seuls à ne pas percevoir la prime REP

Je complète le formulaire de soutien du SE-Unsa

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Retrouvez notre page facebook non titulaires