Accès à la hors-classe des CPE détachés : ambiance tendue !

| popularité : 1%
Les promotions au grade de la hors-classe des collègues détachés ont été examinées lors de la CAPN des CPE du 21 mai 2019 qui s’est déroulée dans un contexte relationnel tendu.
 
Le tableau des promu·e·s ne tenait pas compte du ratio hommes/femmes (40%-60% pour la 29e base).
 
En effet, l’administration a été contrainte, sous la pression des organisations syndicales, de modifier son tableau initial de promotions, non conforme à certaines règles énoncées clairement dans la note de service.
 
Seules 2 propositions de modifications sur les 3 ont été acceptées.

Le caractère pérenne des appréciations est maintenu.
 
Pour l'instant, rien ne change. Les appréciations sont donc reconduites.
 
Parmi les chiffres importants à retenir, on notera :
  • l’application d’un ratio de promotion de 17%
  • l’octroi de 13 promotions (15 en 2018 pour 88 promouvables) sur 77 promouvables
  • 7 femmes et 6 hommes parmi les promus alors que le tableau de départ prévoyait 8 hommes et 5 femmes. Pour être encore plus proches du ratio il aurait fallu promouvoir 8 femmes et 5 hommes.
  • 8 promus en poste dans des établissements de l’AEFE, et 5 en France.
  • 4 collègues situés au 11e échelon, 9 au 10e échelon.
  • Les appréciations du recteur réparties comme suit : 2 "excellent", 11 "très satisfaisant".

L'avis du SE-Unsa
 
Nos élus maintiendront leur vigilance sur trois aspects des futurs tableaux de promotions :
  • le respect de la représentativité femmes/hommes présente dans le corps
  • la mise en œuvre effective des contingents d’appréciations dans les 3 échelons concernés (9e, 10e, 11e)
  • le souci de la promotion des collègues proches de la retraite à qui le PPCR garantit une carrière a minima sur 2 grades.
Les collègues sollicitant un recours en cas de désaccord avec leur évaluation professionnelle pourront compter sur notre appui.