Animateurs Tice : le ministère s’engage par un courrier

| popularité : 1%

Depuis des mois, à la demande du SE-Unsa, le ministère a annoncé l’ouverture de discussions sur la mission des animateurs Tice. Celles-ci ne débutant pas, il a fallu maintenir la pression.

Par un courrier daté du 27 avril, le ministère vient enfin d’annoncer un projet de décret qui « pourra fonder la valorisation de la mission d’animation du numérique par les enseignants du premier degré lorsque ceux-ci ne sont ni formateurs ni conseillers pédagogiques. À cet égard, c’est une évolution vers ces fonctions qu’il faudra privilégier mais, dans l’attente, la valorisation de leur mission permettra de répondre à leur situation. »

Pour le SE-Unsa, cette lettre est un engagement qu’il faut traduire dans les toutes prochaines semaines. Le montant de cette indemnité doit a minima compenser le manque à gagner de l’ISAE revalorisée (1 200 €) dont les animateurs Tice sont écartés. Elle doit être complétée d’une circulaire de missions qui borne les conditions d’exercice et assure le remboursement des frais de déplacement.

Concernant l’objectif d’évolution vers des postes de conseillers pédagogiques, il faut absolument, pour le SE-Unsa, sécuriser la transition pour ces enseignants engagés depuis longtemps dans ces missions de formation.