Après le bac pro : une nouvelle filière réservée ?

| popularité : 1%
 
En décembre 2014, Geneviève Fioraso a demandé à Christian Lerminiaux, ex-président de la conférence des écoles d’ingénieurs, de travailler sur une nouvelle filière : des sections professionnelles supérieures qui délivreraient un brevet professionnel supérieur (BPS) spécialement réservé aux bacheliers professionnels.
 
Il s’agirait, d’après la secrétaire d’État, de proposer de « nouveaux parcours aux dizaines de milliers de bac pro » qui désirent poursuivre leurs études et de « leur éviter un parcours universitaire source d’échec aujourd’hui quasiment assuré ». Les études devraient se faire dans le cadre d’une alternance poussée et en apprentissage pour éviter à ces jeunes de financer leurs études par des petits boulots. Ce nouveau parcours devrait leur permettre de mieux s’insérer sur le marché du travail mais aussi de rejoindre une licence pro voire une école d’ingénieur... Il est vrai que les bacheliers pro sont de plus en plus nombreux à vouloir poursuivre leurs études (17 % en 2000, 30 % en 2014).
 
 


Force est de constater que de nombreux BTS leurs sont encore interdits puisque trustés par des bacheliers généraux ou technologiques, même si Geneviève Fioraso a instauré, depuis 2013, des quotas académie par académie. Faut-il pour autant créer une filière post bac « spéciale bac pro » au risque de créer une voie de relégation ? On peut en douter.

Pour le SE-Unsa, il serait préférable de travailler sur une meilleure adaptation des filières courtes pour que les bacheliers pro trouvent leur place en STS et pourquoi pas en IUT.