Assimilation des instituteurs retraités : c’est urgent !

| popularité : 4%
L’accord de 1998 entre le gouvernement, le SE-Unsa et le Sgen-Cfdt avait prévu pour 2007 cette assimilation* dans le corps des PE. Elle est attendue par les instituteurs retraités depuis bientôt dix ans.
Le nombre d’instituteurs actifs en 2016 est inférieur à 1% du volume d’origine, lors de la création du corps des PE.
C’est pourquoi le SE-Unsa a décidé de s’adresser au gouvernement pour la mise en place dès 2017 de ce processus.
Les instituteurs retraités ont à leur disposition une carte postale revendicative à renvoyer à l’Elysée. Demandez la carte au SE-Unsa de votre département (contacts ICI).
Pour le SE-Unsa, l’assimilation doit s’accompagner de mesures facilitant l’intégration des derniers instituteurs actifs.

* À la disparition statutaire d’un corps, les retraités de ce corps étaient reclassés à un échelon supérieur dans le nouveau corps. Leur pension était ainsi recalculée et augmentée. Cette possibilité a été supprimée par la réforme des retraites Fillon de 2003, sauf pour les corps crées avant cette réforme.
 
Actif ou retraité, je suis solidaire de mes collègues instituteurs retraités.
Je soutiens la demande d’assimilation dès 2017 des instituteurs retraités dans le corps des PE.
Je signe et fais signer la pétition.
 

Je soutiens la demande d’assimilation des instituteurs retraités

Conformément à l’article 34 de la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.