Avancement d’échelon : compte rendu de la CAPN

| popularité : 1%
La Commission administrative paritaire nationale (CAPN), chargée d’examiner les changements d’échelon et les accélérations de carrière des enseignants d’EPS (Peps et CE d’EPS) rattachés à la 29e base, s’est tenue ce mardi 12 décembre.
 
Pour rappel, la 29e base, appelée aussi 29e rectorat, gère la carrière des enseignants d’EPS :
  • détachés en France auprès d'autres ministères (Jeunesse et sport, Agriculture, Défense…) ou d’autres organismes (MGEN, Canopé…)
  • détachés pour enseigner à l'étranger (AEFE, MLF…).
 
Cette CAPN était la première sous l’ère du PPCR (Parcours professisonnels, carrière et rémunérations). En effet, si, jusqu’à maintenant, l’avancement se déroulait par catégorie (détachés/hors enseignement/ autres ministères), désormais tous les collègues sont rassemblés dans deux contingents seulement selon qu’ils exercent des activités d’enseignement ou non. L’avancement se fait à un seul rythme, sauf pour passer aux 7e et 9e échelons de la classe normale.
 
Après sa déclaration liminaire (voir pièce jointe), le SE-Unsa a vérifié les situations des collègues lui ayant confié leur dossier.
 
Accélérations de carrière
 
7 collègues sur 29 promouvables en ont bénéficié (4 pour l’étranger, 1 pour le ministère de l’Agriculture, 1 pour le ministère de la Défense et 1 pour le ministère de la Justice).
 
Le redéploiement des reliquats aurait dû permettre de satisfaire des collègues supplémentaires mais le ministère a refusé de les utiliser expliquant qu’il ne réalisait plus d’arrondi mais se basait sur les entiers inférieurs. Le SE-Unsa s’est positionné contre cette décision administrative privant 2 collègues d’une accélération de carrière ! Le taux préconisé de 30 % de collègues promus n’a donc pas été atteint (seulement 27%).
 
Changements automatiques d’échelon
 
Dans le cadre de la nouvelle gestion de carrière, 80 promotions ont été prononcées.
 
11 CE d’EPS ont connu un changement d’échelon :
  • Ministère Jeunesse et sports : 1 collègue de la hors classe et 2 de la classe exceptionnelle ;
  • Ministère de l’agriculture : 3 collègues de la classe exceptionnelle ;
  • Ministère des solidarités et de la santé : 1 collègue de la classe exceptionnelle ;
  • Collectivités territoriales : 1 collègue de la classe exceptionnelle ;
  • Autres organismes : 3 collègues de la classe exceptionnelle.
 
69 Peps ont connu un changement d’échelon :
  • Ministère Jeunesse et sports : 6 collègues de la classe normale et 3 de la hors classe ;
  • Ministère de l’Agriculture : 7 collègues de la classe normale et 18 de la hors classe ;
  • Étranger : 11 collègues de la classe normale et 13 de la hors classe ;
  • Autres organismes : 6 collègues de la classe normale et 5 de la classe exceptionnelle.
 
A l’issue de la CAPN, le SE-Unsa a informé tous les collègues dont il a suivi les dossiers du résultat de leur avancement ou de leur accélération de carrière.
 
 
L’avis du SE-Unsa :
 
Dans le cadre de la mise en place du PPCR et des nouvelles carrières, les modalités d’avancement d’échelon connaissent donc dès cette année des évolutions : fini l’avancement à trois rythmes, dorénavant tout le monde avance au même rythme avec une accélération possible à deux moment particuliers de la carrière.
Le SE-Unsa souligne un système plus juste, plus cohérent notamment avec les nouveaux RDV de carrière et plus explicites pour les collègues.
 
 
Pour toute information complémentaire : eps@se-unsa.org
 
 
 

Navigation