Budget 2018 en hausse mais pas d’emplois en plus !

| popularité : 2%
Pour 2018, le budget de l’enseignement scolaire est en augmentation de 2,6%, mais avec une stabilisation du nombre global d’emplois. Une hausse de 2 800 emplois est prévue dans le 1er degré et des baisses respectives de 2 600 et 200 emplois dans le 2nd degré et chez les administratifs.
 
Certes la priorité au primaire est réaffirmée mais avec la poursuite du dédoublement des classes de CP et CE1 en éducation prioritaire, il est aisé de comprendre que les redéploiements auront le vent en poupe. La diminution de nombre d’emplois dans le second degré concernerait des emplois non pourvus cette année.
 
Principales mesures précisées :
  • la poursuite du fonds de soutien aux activités périscolaires, à hauteur de 237 millions d’euros, attribué aux communes qui conservent la semaine sur les 5 jours ;
  • les mesures de revalorisation des personnels de l’Éducation nationale évaluées à 190 millions d’euros ;
  • le déploiement progressif de la prime de 3 000 euros pour les personnels de Rep+ (dont 43 000 enseignants) à la rentrée 2018.

Pour le SE-Unsa, ces premières annonces sont à considérer avec la plus grande prudence. L’analyse de données plus qualitatives nous permettra de porter un jugement plus affiné sur les mesures annoncées. Par ailleurs, le SE-Unsa sera particulièrement attentif aux effets néfastes d’un redéploiement massif.