CA UNSS du 17 avril : le budget en question

| popularité : 1%
Le SE-Unsa était présent au Conseil d’administration de l’UNSS du 17 avril 2015. Celui-ci était présidé par Alexandre Grosse, nouveau représentant de la ministre à cette instance. À l’ordre du jour : budget réalisé de 2014, projet de budget 2015 et questions diverses (administratives et sportives).
 

Réalisé budgétaire 2014

Après les réponses aux quelques précisions demandées par les représentants des enseignants, de parents et des associations sportives, ce réalisé 2014 a été voté à l’unanimité. La transformation importante dans le budget est le passage des salaires des détachés cadres UNSS. Dans l’ensemble, le budget prévisionnel 2014 a été respecté.

 

Budget prévisionnel 2015

Le contrat licence

Suite à la proposition de la ministre lors de la dernière AG, le budget prévisionnel 2015 prend en compte des modifications sur le contrat des licences :

  • Passage au demi-tarif du contrat pour les REP+ : cette mesure représente un manque à gagner pour l’UNSS de 235 615,27 €.
  • Passage au demi-tarif pour les lycées professionnels en zone prioritaire : cette mesure représente un manque à gagner pour l’UNSS de 43 171,65 €.
  • Maintien du tarif du contrat classique pour toutes les autres AS.

Alexandre Grosse, représentant de la ministre, précise :

« C’est une mesure forte prise par la ministre, on compte sur les acteurs locaux pour qu’elle ait des effets ».

Les autres demandes d’aménagement du contrat non prises en compte dans le budget 2015 :

  • La baisse du paramètre de 18 à 16 élèves sur les 965 LP, ce qui représenterait un manque à gagner de 103 993 €.
  • Une baisse pour les 413 AS en contrat accompagné (AS en difficulté) : de 200 € à 100 € = manque à gagner de 41 300 € ; de 200 € à gratuité = manque à gagner de 82 600 €.

Le directeur de l’UNSS prévient que de tels engagements supplémentaires devraient être compensés dans le budget par une baisse des crédits d’animation. Les représentants des AS proposent au contraire de valider ces propositions en prenant sur les crédits de communication (voir question du SE-Unsa ci-dessous).

Conclusion : M. Grosse propose de repousser ces réflexions et demande un étalement des décisions sur les prochaines années, tout en prenant en compte l’impact des premières mesures annoncées.

Les autres nouveautés du budget 2015

  • Une ligne budgétaire de 63 000 € sur une formation anti-dopage apparaît. Ces crédits (venant du inistère des Sports) profiteront aux cadres de l’Éducation nationale (Dasen, IEN, IPR, …) dans des formations locales. Le SE-Unsa a demandé plus de détails sur l’organisation de cette formation. Ils nous seront apportés lors de l’Assemblée générale.
  • Une augmentation de la ligne budgétaire des évènements internationaux. C'est un aspect stratégique et économique en vue de la candidature de la France aux Jeux Olympiques. À titre d’exemple, l’évènement dans le cadre du championnat de basket à Limoges a coûté 25 000 €. Ce n’est pas, pour le SE-Unsa, la priorité de l’UNSS.

Les 4 questions/propositions du SE-Unsa

Pourquoi une augmentation forte (100 000€) des crédits de communication alors qu’ils baissaient depuis 2 ans ?

Réponse : cette augmentation proposée tient compte de l’année du sport à l’école et à l’université. Une communication plus forte à l’UNSS sera faite, dans l’année, notamment avec la réalisation d’une dizaine de vidéos et d’évènements web sur les règles du jeux.

Pourrions-nous avoir le détail des subventions Conseils régionaux, Conseils départementaux et mairies qui abondent les recettes ?

Réponse : c'est plutôt oui, même si les remontées ne sont pas toujours évidentes de la part des SR et SD. Cette demande a été appuyée par les élus des AS pour ainsi voir les disparités de recettes entre territoires et la possibilité d’intervenir auprès des pouvoirs locaux en faveur du sport scolaire.

Où trouve-t-on le budget alloué au comité d’entreprise et aux formations des personnels salariés autre que cadres ? Pourrait-on faire apparaître cette ligne distinctement dans le budget de l’UNSS ?

Réponse : favorable à cette présentation du budget prévisionnel à l’AG. Environ 40 000 € de budget de formation pour les salariés y sont consacrés.

Fonds de solidarité : le SE-Unsa propose de l’augmenter progressivement tous les ans.

Réponse : la direction de l’UNSS est favorable car le dispositif est maintenant bien connu de tous et les dossiers sont nombreux. Toutefois tous les acteurs du CA ne sont pas sur cette ligne. Le Snep-FSU est contre cette augmentation de budget, les représentants des AS divisés sur le sujet. Nous traiterons le sujet dans un article ultérieur et ne manquerons pas de solliciter l’Assemblée générale sur ce point.

Questions sportives

La nouvelle carte des régions et la nouvelle répartition des zones de vacances impactent les championnats inter-académiques. Il n’y a plus que 13 régions. L’UNSS ne propose pas de changement pour l’instant sur les championnats académiques, vu qu’il n’y a pas à ce jour de fusion des rectorats. Toutefois des changements sont à réaliser sur les Inter-académiques. Deux propositions ont été soumises au conseil d’administration. La décision finale sera apportée par l’AG.

L’orientation du CA se porte sur un rattachement de :

  • L’académie de Corse à Marseille et Nice
  • L’académie de Rennes à Caen/Rouen plutôt qu’à Nantes/Orléans
  • L’académie d’Orléans-Tours à Nantes.

Vous pouvez donner votre avis sur cette option à : eps@se-unsa.org

Pour découvrir la nouvelle carte des Inter-régions, renseignez-vous auprès de votre correspondant académique EPS du SE-Unsa : cliquez ici

Questions administratives

  • La FCPE a demandé pourquoi les parents d’élèves n’avaient pas été consultés pour le point d’étape sur le plan national de développement de l’UNSS.

Réponse : les enseignants, les élèves et les parents vont être consultés.

  • Le SE-Unsa a interrogé le ministère sur l’organisation des élections des représentants des Associations sportives.

Cette organisation complexe n’est à la main que de quelques-uns alors qu’elle se révèle importante pour l’implication des parents, des adhérents (élèves) et des enseignants dans les instances de l’UNSS. Le SE-Unsa s’étonne de l’opacité de cette élection et de sa réalisation effective sur le terrain. En effet, bon nombre de collègues s’interrogent sur l’organisation et la représentativité de cette élection. Certains enseignants n’ont d’ailleurs jamais participé à ces élections …ça en dit long !

Réponse : initialement prévue à l’automne prochain, ces élections sont en attente de la validation des nouveaux statuts de l’UNSS par le Conseil d’État. Elles seront peut-être repoussées. Un point spécifique des modalités d’organisation sera fait par la direction nationale de l’UNSS pour associer un maximum de monde à ce processus.