CA de l’UNSS du 8 décembre

| popularité : 1%
Le Conseil d'administration de l'UNSS a eu lieu le 8 décembre dernier.


Vous trouverez ci-dessous la déclaration du SE-Unsa.

Nous publierons dès que possible le rapport général de l'UNSS et l'UNSS en chiffres, étudiés lors de ce CA.

Déclaration du SE-Unsa

CA de l’UNSS, mardi 08 décembre 2015

Nous ne pouvons démarrer ce conseil d’administration sans avoir de nouveau une pensée pour les 130 victimes des attentats du 13 novembre dernier. La France attaquée sur ses propres terres, s’est plongée dans un climat de peur, de méfiance, d’angoisse et de révolte. Le sport et ses valeurs ont été également attaqués au Stade de France. Un peu mieux préparés depuis les attentats de Charlie Hebdo, les enseignants et les parents ont dû faire face pour expliquer aux enfants, les faire parler. Je ne reviendrai pas longuement sur l’échange qui a suivi le mercredi suivant concernant le maintien ou non des compétitions UNSS. Mais le SE-Unsa partage la position du SNPDEN regrettant le manque de clarté de la ministre sur ce sujet. Une nouvelle fois les sorties UNSS n’ont pas été dans le lot commun des sorties scolaires, elles-mêmes toutes annulées sur la semaine. La situation sur le terrain et pour les collègues a été très floue, pour ne pas dire incompréhensible. Je n’ose imaginer si une balle perdue avait atteint un bus se déplaçant dans une compétition UNSS, alors que des perquisitions étaient en cours dans toute la France.

Nous ne pouvons démarrer ce conseil d’administration sans évoquer le séisme politique de dimanche dernier. Le Front National est le grand gagnant de ce premier tour des régionales. Désabusés par les politiques mises en place, les Français font le choix du pire pour faire réagir. Nous ne pouvons collectivement ici supporter ce choix. L’heure est à la mobilisation de tous pour que les partis républicains l’emportent. Le Front National c’est la fin du vivre ensemble et donc pour nous ici réunis, la réduction forte du sport scolaire. Le principe du Front National n’est-il pas de se monter les uns contre les autres ; tout le contraire de nos valeurs partagées à l’UNSS. Le Front National, c’est l’illusion du changement pour mieux plonger les régions dans le déclin économique. Les quelques exemples de gestion à Béziers ou dans d’autres communes montrent bien le vrai visage du Front National. Le SE-Unsa demande qu’une brève motion issue du CA soit votée et communiquée à la presse pour montrer notre engagement collectif aux côtés des partis républicains pour dimanche prochain.

Nous ne pouvons démarrer ce conseil d’administration sans parler des élections des représentants des Associations sportives. Le SE-Unsa l’avait annoncé depuis le printemps dernier, nous nous sommes lancés nationalement dans l’aventure. Je parle bien d’aventure car je ne pensais pas y passer 90% de mon temps, et cela depuis 3 mois. Collectivement responsables, la note de service et l’organisation de ce vote ne sont pas conformes. Trop d’imprécisions, de sous-entendus, de cas non envisagés, de particularités locales, de complexités de compréhension. Tous les ingrédients sont réunis pour rendre ce vote indifférent aux collègues, d’ailleurs nombre d’entre eux n’avaient pas connaissance de ce scrutin et n’ont pas voté de nouveau. Je dis bien collectivement responsables car tous ici, hormis la PEEP, ont voté les nouveaux statuts de l’UNSS lors de l’AG extraordinaire en présence de la ministre. Collectivement responsables car nombreux ici ont eu à se prononcer sur la note de service avant sa publication. Mais quand même, comment peut-il exister autant de largesse dans un scrutin, comment peut-on avoir inventé un système d’élection pyramidal aussi complexe qu’on ne comprend même plus à chaque étage qui peut être candidat, qui peut voter, qui contrôle les résultats. Placées de plus dans une période dense pour les chefs d’établissement, avec la mise en place et élections au CA, le budget, la réforme du collège mais aussi pour les parents d’élèves avec leurs élections, tous les ingrédients étaient réunis pour reléguer ces élections à un second plan. Alors, tant qu’une seule organisation syndicale s’intéressait à ces élections, il n’y avait aucun problème. Mais cette fois ci, notre apparition dans 40 départements a provoqué des réactions incompréhensibles, des agissements intolérables, mettant gravement en difficulté les responsables départementaux de l’UNSS. Le SE-Unsa regrette le manque d’appui de Madame la ministre sur ce sujet, avec des consignes peu claires qui ont abouti à des décisions hasardeuses. Le SE-Unsa déplore l’attitude de certains collègues du Snep-FSU ayant mis des pressions à certains de nos candidats ou à certains élèves au moment du vote. Le SE-Unsa a participé démocratiquement à ces élections. Le moment est plutôt mal choisi pour attaquer la Démocratie au regard de mes premiers propos. Le SE-Unsa tient à remercier le Snep-FSU pour la publicité faite au SE-Unsa dans les nombreux messages locaux envoyés parfois par les adresses professionnelles à la profession. Il est même assez drôle de comparer ces messages qui parfois se contredisent. Je tenais à vous remercier à ce CA, car la tonalité infâme de ces messages montre bien votre unique objectif de détruire ce moment démocratique. Les enseignants doivent-ils être les seuls représentants des AS ? Il n’y a, pour vous, pas de place aux élèves et aux parents ? C’était cela notre tort, avoir associé plus d’acteurs à ces élections ? La vérité nous la connaissons tous, plus personne n’est dupe : ces élections permettent au Snep-FSU d’avoir une main mise importante sur les instances UNSS et notamment dans son AG nationale. Alors oui nous avons osé, et oui nous avons bien fait de nous engager dans cette élection. Nous n’allongerons pas plus notre propos ici, car nous pourrions aussi faire la liste de toutes les difficultés rencontrées à ce jour pendant ce vote. L’ensemble du dispositif sera à revoir, le SE-Unsa y est prêt et demande la réouverture des statuts de l’UNSS.

Cette demande de réouverture est étayée d’un deuxième sujet déjà soulevé l’an dernier : le passage aux grandes régions. Même si les académies demeurent pour l’instant, l’intitulé « Conseil régional de l’UNSS » ne correspondra plus à la réalité du terrain au 1er janvier 2016. Quelle enveloppe budgétaire donnera la grande région pour le fonctionnement local ? Avec quels interlocuteurs régionaux intervenir, négocier ? La structure UNSS est peut-être amenée à évoluer également, il nous faudra ce débat lors de cette réouverture.

J’aimerai conclure cette intervention, pour une fois un peu longue je m’en excuse, en rappelant à tout le CA que le SE-Unsa et sa fédération l’Unsa-Éducation sont très attachés au sport scolaire en général et à l’UNSS en particulier. Que nos collègues syndiqués et sympathisants sont très investis dans ce fonctionnement et je les remercie ici lors de ce CA pour lever la stigmatisation et les contre-vérités dont ils ont subi les conséquences depuis deux mois, lors des élections UNSS.

J’aimerai réaffirmer ici notre volonté et notre attachement à travailler avec tous les acteurs du sport scolaire dans l’intérêt des élèves et pas de quelques sièges dans les instances.

Pour le SE-Unsa, Yann CHANDIVERT