CAP 2022 et choix pour l’Éducation : coloration libérale sans démonstration de plus-value

| popularité : 1%
Le Premier ministre a fait connaître ses arbitrages suite au rapport d’experts Cap2022 pour l’Éducation en ce début du mois d’août. S’il écarte la création d’un nouveau corps qui aurait réuni tous les enseignants nouvellement recrutés, il confirme des orientations déjà prises en ajoutant, notamment, l’augmentation du pouvoir d’achat par des heures supplémentaires, le développement de postes à profil et la création d’une nouvelle instance d’évaluation du système éducatif par voie législative au premier trimestre 2019.
 
Ces nouvelles directions, en l’état, et en partie déjà vécues dans le passé, ne convainquent pas des progrès supposés pour le système éducatif qu’il s’agisse de la réussite des élèves comme de l’attractivité du métier d’enseignant. Elles semblent avant tout guidées par la volonté de donner une coloration libérale sans faire la démonstration de leur potentielle plus-value.
 
Si le très attendu axe « gestion des ressources humaines » est confirmé avec une « humanisation et une personnalisation des parcours » pour les personnels, il reste au gouvernement à persuader les personnels qu’il reconnait leur engagement, leurs besoins et leurs attentes pour construire ce « nouveau contrat social » évoqué par le ministre lors de son arrivée rue de Grenelle.
 
Les rapports d’experts extérieurs sont utiles mais les experts de l’intérieur que sont les personnels sont écartés. Ils souhaitent pourtant être sincèrement associés à l’élaboration des évolutions de leur travail plutôt que les découvrir en ouvrant leur journal quotidien.
 
Quinze mois après l’alternance politique, le SE-Unsa réitère sa volonté de concevoir une politique durable pour l’Éducation qui sache toujours avancer sans dénier les efforts et les travaux existants des personnels pour la réussite de leurs élèves. Cela passe notamment par un dialogue social de qualité qui n’a toujours pas trouvé ses espaces et son rythme.
 
Le 2 août 2018
Stéphane Crochet
Secrétaire général
 
Attachée de presse
Brigitte Biardoux
01 44 39 23 93