CAPN PsyEN : du principe de plaisir au principe de réalité

| popularité : 1%
Le 11 janvier s’est tenue la première CAPN PsyEN. Vos élues SE-Unsa y ont défendu les valeurs pour lesquelles vous les avez élues et ont obtenu quelques éléments de réponse aux questions que vous nous avez posées. Nous y avons notamment rappelé notre souhait de voir se tenir un groupe de travail relatif à la formation des lauréats du concours de PsyEN. 

L’administration a entendu notre requête en confirmant la prévision de cette instance, ainsi que son équivalent concernant la passerelle entre les deux valences EDA et EDO, bien qu’aucune date n’ait été annoncée. Par ailleurs, une concertation relative à la hors-classe devrait avoir lieu d’ici fin janvier.
Au-delà du plaisir que nous avons ressenti de représenter nos collègues, l’administration nous a rapidement rappelées à la réalité en objectant bon nombre de nos revendications.
 
Mouvement
Le corps unique des PsyEN étant un corps du second degré, ce sont donc les règles du second degré qui s’appliquent, que l’on exerce en Rased ou en CIO. Par conséquent, les vœux préférentiels émis par les PsyEN ne pourront pas être bonifiés dans le barème du mouvement.
D’autre part, l’ancienneté sera bien prise en compte, pour les PsyEN intégrés ou détachés.
En ce qui concerne les bonifications liées à l’éducation prioritaire, elles ne seront attribuées qu’aux seuls PsyEN rattachés à un établissement classé : l’exercice partiel en Rep ou Rep+ pour les collègues rattachés à un CIO, à une circonscription ou à une école non labellisée « éducation prioritaire » ne pourra donc pas être pris en compte dans le calcul du barème, malgré notre insistance.
 
Avancement d’échelon
Dans cette phase transitoire, la notation a, pour la dernière fois, été prise en compte pour l’avancement du 6e au 7e échelon, ainsi que du 8e au 9e échelon.
Les ratios promus-promouvables ayant donné lieu à des reliquats, nous avons demandé que ces reliquats soient agrégés pour permettre la promotion d’un collègue supplémentaire ou qu’ils soient arrondis à l’entier supérieur, ce qui aurait permis la promotion de deux collègues supplémentaires. L’administration a refusé ces deux propositions.
 
Bien que cette première CAPN ne nous ait pas donné entièrement satisfaction, nous avons été assurées que les règles en vigueur étaient susceptibles d’évoluer. Il nous faudra donc rester vigilantes et convaincantes, afin de faire aboutir les revendications qui nous semblent justes et pour lesquelles vous nous avez mandatées.