CAPN : le SE-unsa engagé pour les PsyEN

| popularité : 1%
Le 24 janvier, suite aux élections professionnelles de décembre 2018, s’est tenue l’installation de la CAPN à laquelle ont participé les élues que vous avez désignées pour représenter le corps des PsyEN.

Nous avons inauguré notre mandat par la réaffirmation des principes qui animent les élu·e·s du SE-Unsa : le dialogue social, la recherche d’équité, le devoir de transparence, la prise en compte de l’humain.

Fort de notre progression en voix au plan national, le SE-Unsa renforce sa représentativité en CAPN, passant de 1 à 2 sièges.
À l’heure où la fusion des CHSCT avec les CT et où une révision des prérogatives des CAP ne nous rassurent pas, le SE-Unsa rappelle toute l’importance qu’il attache à ces instances de dialogue.

Nous avons rappelé que l’absence des PsyEN au sein des DSDEN, des rectorats et au ministère rend les opérations de gestion des ressources humaines compliquées. Au-delà d’un interlocuteur identifié, un conseiller technique permettrait la définition de stratégies adaptées de mise en œuvre de la Psychologie à l’École.
Nous avons réaffirmé notre souhait de voir augmenter le volume des recrutements et de développer le réseau des CIO et des Rased, afin de garantir un service de Psychologie de qualité, accessible à tous et partout.
Nous avons également demandé le recrutement de psychologues afin d’assurer le remplacement des longs congés et les compléments de service des temps partiels.
Nous redisons que le concours de recrutement devrait avoir lieu après l’obtention du Master 2 et la vérification du numéro ADELI, pour nous octroyer ipso facto la même rémunération que les professeurs agrégés.
Enfin, une réelle unicité de notre corps doit absolument s’accompagner de l’alignement des indemnités et des obligations de service des PsyEN EDO sur celles des PsyEN EDA.