CIO/ONISEP : Tous mobilisés le 5 juin pour défendre nos métiers

| popularité : 1%
Le SE-Unsa appelle les PsyEN à se mobiliser le 5 juin avec tous les autres syndicats pour défendre le Service public d’orientation du ministère de l’Éducation nationale et exiger les moyens pour qu’ils puissent exercer toutes leurs missions d’accompagnement et de conseil de tous les jeunes, scolarisés ou non (cf communiqué intersyndical ci-dessous).
 
Nous refusons l’affaiblissement du Service public d’orientation du ministère de l’Éducation nationale, Onisep et réseau des CIO, par la régionalisation ou la suppression pure et simple,  porte ouverte aux opérateurs privés, ne présentant pas les mêmes garanties de qualité, neutralité et gratuité de l’information et du conseil en orientation. 
Nous refusons l’affectation directe en établissement qui modifierait notre positionnement par rapport aux élèves et aux équipes d’enseignants et de direction en nous isolant, qui réduirait de fait nos missions et notre accès aux informations et formations collectives assurées dans nos CIO.

Extrait du communiqué
 
Les organisations syndicales Snes-FSU, SE-Unsa, Sud Éducation, SNFOLC, CGT éduc’action, Sgen CFDT se prononcent :
  • Pour l'abandon du transfert aux régions prévu à l’article 10 du projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » et pour le maintien des Dronisep de leurs personnels, des PsyEN, des DCIO au sein de l’Éducation nationale.
  • Pour le maintien de tout le réseau des CIO, service public d'orientation de l’Éducation Nationale de proximité.
  • Contre la remise en cause du statut et des missions des psychologues de l’éducation nationale « Éducation, développement, conseil en orientation scolaire et professionnelle », et de leur affectation dans les CIO.
  • Pour une augmentation significative des recrutements permettant une réduction des effectifs pris en charge.
L’intersyndicale appelle l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale, et tout particulièrement des CIO et des Dronisep à se réunir, à se mobiliser :
  • lors de la journée de grève et de manifestation pour la défense des services publics le 22 mai 2018 ;
     
  • à participer nombreux à la manifestation nationale intersyndicale du 5 juin à Paris pour exiger l'abandon de ces projets qui signent la disparition du service public d'orientation de l'éducation nationale. Les organisations syndicales Snes-FSU, SE-Unsa, Sud Éducation, SNFOLC, CGT éduc’action, Sgen CFDT demandent au ministre de les recevoir. Elles se réuniront rapidement à l’issue de cette mobilisation nationale afin d’examiner les réponses apportées et la poursuite de l’action.
Elles appellent également les personnels à poursuivre la mobilisation le jour de l’ouverture de l’examen du projet de loi à l’Assemblée nationale.