Canicule : les bons gestes pour les élèves et les personnels

| popularité : 1%
Les températures montent dans les classes partout en France. Toutes les écoles ne peuvent pas assurer des conditions d’accueil supportables pour les élèves et acceptables pour les personnels.
 

Le ministère a pris le temps d’envoyer des consignes aux directeurs d’école et chefs d’établissements. Le SE-Unsa prend acte de cette communication rappelant qu’avoir des élèves parfois très jeunes sous notre responsabilité nécessite un maximum de précautions.

Que disent les textes ?

Il n’existe pas de texte précis sur les températures acceptables ou pas dans les établissements scolaires… Il est néanmoins recommandé de maintenir une température convenable dans les locaux fermés. Le flou de cette formulation invite à user de bon sens pour éviter qu’élèves et personnels soient en danger.

Que faire concrètement ?

Certaines recommandations sur Eduscol comme fermer les volets, mettre un thermomètre dans chaque salle, sont très simples... Même si les enseignants adoptent les bons réflexes, cela est parfois insuffisant pour que les conditions s’améliorent. Du matériel est souvent nécessaire pour faire baisser la température ou ventiler les locaux (climatisation, ventilateurs, points d’eau…). Notre administration et les propriétaires des locaux doivent mettre à disposition ce matériel utile.

Comment faire bouger les lignes si l’administration ne le fait pas ?

Renseigner le registre santé et sécurité est un bon levier d’action pour faire réagir notre administration.

Le SE-Unsa vous conseille :

  •  de remplir chaque jour si nécessaire ledit registre et d’y consigner les températures à l’intérieur des classes ainsi que les conséquences qui en découlent (malaise, impossibilité de se concentrer, difficulté à enseigner…) ;
  • de transmettre la fiche du RSST à l’assistant de prévention et en copie à l’élu.e Unsa Éducation au CHSCT ;
  • de contacter, pour les écoles, la commune pour essayer de trouver des moyens pour rendre acceptables les conditions d’accueil.

Le SE-Unsa regrette que les personnels n’aient à nouveau pas été informés directement des précautions à prendre. Il est urgent que notre hiérarchie prenne l’habitude des communiquer directement autant sur les questions de carrière que des conditions de travail !

Plus largement, les épisodes de canicule deviennent de plus en plus fréquents et nécessitent une prise en compte dans l'architecture scolaire. Les rénovations et les constructions qui seront mises en œuvre dans les prochaines années pour un bâti scolaire, souvent construits dans l'urgence dans les années 60 et 70, doivent mieux intégrer le bien-être des élèves et des personnels.

N’hésitez pas à contacter votre section locale du SE-Unsa si vous rencontrez des difficultés.