Cappei : le remplaçant des 2CA-SH et Capa-SH est en route

| popularité : 3%
À l'issue de trois groupes de travail, la feuille de route des nouveaux textes réglementaires concernant le Cappei(*), nouvelle certification qui remplacera à la rentrée 2017 le Capa-SH et le 2CA-SH, est tracée. L'avis du CSE sera sollicité très prochainement sur ces textes. Les remarques formulées par le SE-Unsa ont été, en grande partie, prises en compte.
 
Ce qu’il faut en retenir 
  • Cette formation s’inscrit dans la perspective de l’école inclusive.
  • Elle constituera un élément supplémentaire dans la construction d’une identité professionnelle transversale 1er/2nd degré.
  • Les options actuelles disparaissent au profit de la notion de parcours par type de difficulté ou de handicap, et de lieu d’exercice.
  • La formation se déroulera en deux temps : des modules de 300 heures sur une année et un accès aux modules d’initiative nationale pour une durée de 100 h les cinq années suivantes. Le SE-Unsa a obtenu que ce temps soit inscrit dans le décret, autrement dit, il devient un droit opposable et crée une priorité d’accès.
  • Au cours de la 1ère année, un tronc commun à tous les stagiaires de 150 h environ sera suivi de modules différenciés.
  • Les passages entre les différents lieux d'exercice seront facilités.
 
Des modifications importantes à la seule demande du SE-Unsa 
  • Les CPE ne pourront obtenir le CAPPEI mais auront accès à un module spécifique. Pour ces collègues, c'est une première. 
  • Les enseignants du 2nd degré exerçant sans spécialisation sur des postes spécialisés pourront obtenir le Cappei avec une procédure simplifiée reconnaissant enfin leur engagement professionnel.
  • Les PLP sans certification y compris les contractuels en CDI qui exercent sur des postes spécialisés percevront l’indemnité spécialisée pendant 2 ans en attendant d'obtenir le Cappei (834 €).
  • L’accompagnement à la production de l’écrit professionnel sera inscrit dans les différents modules.
  • Les stagiaires seront suivis par un tuteur.
  • Une attestation précisera le parcours suivi : Rased, Ulis, UE, EGPA/Érea, pénitentiaire. Le SE-Unsa a demandé que celle-ci figure dans l’espace I-Prof pour garantir la portabilité en cas de mutation ou de changement de corps.
 
Ce qui n’est pas encore très clair 
 
La durée de formation
Le SE-Unsa a rappelé sa volonté d’un début de formation en année N-1 afin de donner le temps nécessaire au changement de posture professionnelle. Pas de réponse précise sur ce point.
 
La gestion paritaire
Le SE-Unsa a  demandé un nouveau mode de gestion des départs en stage et des affectations sur les postes spécialisés afin de permettre à chacun de concourir à égalité quel que soit le corps d’origine. En effet aujourd’hui, les commissions administratives paritaires sont cloisonnées par corps et les affectations des uns se font à l’insu des autres sur les postes d’enseignants référents ou de coordonnateurs d’Ulis 2nd degré.
 
Le financement
Ce projet devrait aboutir à une forte augmentation des départs en stages. Le SE-Unsa a interrogé le Ministère sur leur financement. Ce dernier confirme sa volonté de relancer la formation spécialisée et des budgets en conséquence. À suivre.
 
Historique du dossier : à lire 
 
 
(*) Cappei : certificat d’aptitude professionnelle aux pratiques de l’éducation inclusive