Cappei : vers une harmonisation des pratiques du mouvement à la rentrée 2019 ?

| popularité : 1%
Le ministère a terminé son cycle de consultation sur le Cappei par une réunion consacrée au mouvement des collègues titulaires (ou non) du Cappei. Le SE-Unsa a rappelé ses exigences :
 
  • Le SE-Unsa a dénoncé l’affectation sur un support à titre définitif sans le module détenu par le collègue. Nous avons demandé que cette formation supplémentaire intervienne au maximum dans les deux ans suivant la prise de poste et déclenche la nomination à titre définitf après l’avoir suivie. Le SE-Unsa veille particulièrement  à ce que les « anciennes » options E et G soient respectées.
  • Le SE-Unsa a rappelé le nombre important de collègues non spécialisés présents sur ces postes et demande qu’un accompagnement systématique soit organisé pour ces enseignants souvent les plus jeunes et les moins expérimentés.
  • Le SE-Unsa défend l’idée l’élargir la liste des bénéficiaires de la formation pour les collègues du 2d degré comme par exemple les certifiés qui donnent des cours en Segpa ou qui reçoivent très régulièrement des élèves d’Ulis dans leurs classes ou qui souhaiteraient devenir des enseignants ressources sur certains handicap à l’image du 1er degré (PE autisme ou TCC par ex). Le SE-Unsa a insisté sur l'intérêt d'une commission inter degrés pour le recrutement essence même du Cappei commun.
  • Le SE-Unsa a également rappelé avec d’autres des questions préalablement posées notamment sur l’harmonisation des indemnités versées aux tuteurs. L’administration indique qu’une  lettre de mission est en cours de rédaction.  
 
Une circulaire devrait être adressée aux recteurs et aux Dasen. Le SE-Unsa a demandé à en être destinataire. Nous en informerons alors la profession.