Carte scolaire 1er degré : quelles priorités dans les départements ?

| popularité : 1%
Les cartes scolaires sont majoritairement définies. Sans prendre en compte les ouvertures conditionnelles, les blocages et les ajustements de rentrée, le SE-Unsa tire de premiers enseignements des remontées départementales.
 
Une dotation loin d’être utilisée entièrement
 
Presque un tiers de la dotation n’est pas encore attribué : 67.1% des postes créés sont en effet utilisés. Cela laisse une marge conséquente pour les ajustements  qui auront lieu en fin d’année scolaire et/ou à la rentrée. Ces ajustements devront se concentrer sur des ouvertures de classe, celles-ci étant actuellement inférieures aux fermetures.
 
Des priorités ressortent
 
Faisant suite aux indications ministérielles, la création de postes de remplacement et l’attribution de postes au dispositif PDMQDC (Plus de maîtres que de classes) représentent ensemble plus de la moitié des dotations.
 
 
Des interrogations persistent
 
Sans anticiper les résultats après ajustement, le SE-Unsa émet quelques réserves sur la réalisation de certains objectifs ministériels affichés : les 1900 postes devant être dédiés au dispositif PDMQDC ne seront sans doute pas atteints. La création de postes de remplacement devrait aussi être en deçà de l’objectif de 1500 postes.