Classe exceptionnelle 2019 : des nouveautés sur les fonctions particulières

| popularité : 9%
Les fonctions prises en compte pour un avancement à la classe exceptionnelle ont été modifiées par l’arrêté du 8 avril 2019.

Le ministère, que nous avions rencontré en septembre (relire notre compte-rendu), a tenu compte de certaines de nos propositions mais une modification représente un recul.

Ont été ajoutées les fonctions de :

  • Tuteur auprès des stagiaires
  • Directeur adjoint Départemental ou Régional UNSS
  • Affectation dans un établissement de l’enseignement supérieur (université, CPGE uniquement ; l’affectation en BTS et STS a été supprimée ).
  • Affectation en REP, REP+, ZEP, ECLAIR, quartiers prioritaires de la politique de la ville (liste datée de 2001) ou liste qui sera publiée prochainement au BO qui devrait reprendre l’ensemble des dispositifs d’éducation prioritaire
  • Formateur Académique détenant le Caffa ou ayant exercé avant 2015 en Espé ou en IUFM sur décision rectorale.

Le SE-Unsa accueille favorablement l’élargissement de ces fonctions qui devrait permettre une augmentation des personnels éligibles. En revanche, sortir des fonctions les affectations en BTS ou STS pour un problème de traçabilité administrative est inacceptable.
Pour le SE-Unsa, ceci est un retour en arrière inadmissible et un très mauvais signal envoyé aux collègues enseignant dans ces filières. L’arrêté précise néanmoins que les personnels reconnus éligibles mais non promus à la classe exceptionnelle en 2017 et 2018 demeurent éligibles.

Les notes de service 2019 n’ont pas encore été publiées, nous serons vigilants sur la mise en application de ces modifications.