Classe exceptionnelle : valorisation des fonctions de formateur

| popularité : 1%
Les fonctions de maître formateur, de conseiller pédagogique et de formateur académique, lorsqu’elles ont exercées pendant huit ans au cours de la carrière, seront valorisées pour un passage à la classe exceptionnelle.

Le décret n° 2017-786 du 5 mai 2017 modifiant divers décrets portant statut particulier des personnels enseignants et d'éducation du ministère chargé de l'Éducation nationale précise que :
 
Vous pouvez être promus à la classe exceptionnelle si vous êtes : 
  • conseiller principal d'éducation
  • professeur agrégé
  • professeur certifié
  • professeur d'éducation physique et sportive
  • professeur des écoles
  • professeur de lycée professionnel
     
L’arrêté́ du 10 mai 2017 donne la liste des conditions d’exercice et des fonctions particulières, dont :
  • conseiller pédagogique,
  • maître formateur,
  • formateur académique.
     
Quelles sont les conditions d’exercice ?
Il faut justifier de huit années accomplies dans des conditions d'exercice difficiles ou sur des fonctions particulières au sein d'un corps enseignant, d'éducation ou de psychologue relevant du ministère de l'éducation nationale. Il n’y a pas nécessité d’exercer une de ces fonctions au moment d’examen pour le passage à la classe exceptionnelle. Les durées de fonctions différentes exercées sont cumulables. 
 
Faut-il déjà être à la hors-classe pour prétendre à la classe exceptionnelle ?
Oui, il faut être classé à l’échelon 3 minimum de la hors-classe à la date d'établissement du tableau annuel (2e échelon de la hors-classe pour les professeurs agrégés).
 
Qui est promouvable ?
Dans chaque corps, les promotions seront prononcées parmi deux catégories distinctes de promouvables :
  • 80% des promus devront avoir exercé 8 années en éducation prioritaire ou dans l’enseignement supérieur, ou dans certaines fonctions (comme les formateurs) et être au moins à l’échelon 3 de la hors-classe.
  • 20% des promus devront être au moins à l’échelon 6 de la hors-classe (au 1er septembre 2017) et avoir fait preuve d’une « valeur professionnelle exceptionnelle ». Cette valeur professionnelle sera appréciée par le recteur sur la base des avis rendus par l’inspecteur en lien avec le chef d’établissement. Les éléments de barème seront connus ultérieurement.
     
Comment être promu ?
Pendant une période transitoire de quatre ans, il faudra en faire la demande et justifier, notamment, les huit ans d’exercice sur les fonctions valorisées. Les modalités et le calendrier de dépôt de candidature, ainsi que les éléments de barème, seront fixés ultérieurement.
 
Le SE-Unsa se félicite de cette reconnaissance des fonctions de formateur, à laquelle il a largement contribué.
 
Pour en savoir plus sur la classe exceptionnelle :