Comité de suivi de la réforme des rythmes : avec quelle formation ?

| popularité : 1%
La dernière réunion du comité de suivi de la réforme des rythmes scolaires a été consacrée à la formation. Le SE-Unsa a rappelé que la mise en œuvre de la réforme a manqué d’accompagnement.

Le bilan chiffré des actions de formation académiques est en effet révélateur. En 2014-2015, ce sont 37 548 journées stagiaires qui ont été mises en place. Chaque enseignant du 1er degré a donc pu bénéficier de 0,1 jour de formation. En regard, les moyens de formation accordés pour la réforme du collège ont été tout autres.

Le SE-Unsa estime aussi que, pour une réforme engageant plusieurs partenaires, des formations conjointes avec tous les acteurs doivent voir le jour et être encouragées. Trop souvent, elles sont à l’initiative des acteurs locaux, sans moyens et aides spécifiques.

L’annonce récente d’un plan ministériel de formation continue dans le 1er degré va dans le bon sens (lire ici) . La refondation doit en effet être accompagnée. Cela nécessite un abondement des moyens de remplacement sur les deux prochaines années scolaires.