Comment devenir prof en BTS ?

| popularité : 10%
Comment devenir prof en Section technicien supérieur ? Quelles compétences y développe-t-on ? En quoi l'enseignement y est-il différent ? Nous avons posé ces questions à Claire Lheureux, professeure d’écogestion dans un BTS communication au lycée Jeanne d’Arc de Rouen.
 
 
Qu’est ce qui change en devenant prof en BTS ?
 
Il y a plusieurs différences, pas en terme de rémunération (à part la pondération de 1,25 éventuellement), ni en terme de carrière, même si l’enseignement post-bac donne plus de chances d’accéder à la classe exceptionnelle, en revanche être prof en BTS change l’organisation du travail, avec des contraintes différentes, comme par exemple participer aux épreuves d’examen de BTS (corrections de copies, CCF, oraux,...) alors qu’on continue à donner des cours au lycée si l’on est en complément de service.
 
C’est surtout une dimension professionnelle qui peut être différente avec de nouveaux contours pour sa discipline, notamment pour les matières générales (ex. langues vivantes avec un angle économique, commercial…).
 
 
Comment devient-on prof en BTS ?
 
L’accès au post-bac est plus facile dans cette discipline (éco-gestion) très demandée tant pour les BTS que pour les postes de PRAG. Les postes BTS sont des postes à profil, pour ma part il m'a été proposé par un inspecteur car il correspondait à mon expérience professionnelle.
 
Les postes BTS font l’objet d’un mouvement spécifique, les conditions pour y accéder dépendent du type de BTS. On y arrive souvent par le biais d’un remplacement, pour être confirmé ensuite sur le poste. De nombreux collègues sont aussi en service partagé.
 
Toutefois pour l’instant être sur un poste exclusivement BTS présente le désavantage d’être moins souvent inspecté. Pour être prof de BTS, il faut avoir envie de travailler sur le long terme et de se tourner vers le monde professionnel.
 
 
En quoi doit-on travailler différemment ?
 
Prof en BTS, c’est d’abord des élèves différents : aujourd’hui de plus en plus d’étudiants sont issus de filières professionnelles, ce qui change aussi les contours du métier puisqu’il faut plus travailler sur la maîtrise de la langue, sur le projet d’orientation... C’est aussi plus de travail d’équipe, de travail de projet, avec l’évaluation des retours de stage, les soutenances, faire intervenir des professionnels.
 
La différence avec le lycée, c’est peut être qu’on a plus de temps pour les projets, c’est moins la course à l’évaluation permanente. On passe aussi beaucoup de temps sur les visites de stage (10 à 14 semaines) qui permettent de rencontrer des professionnels. Ce qui est différent, c’est aussi de devoir évaluer des candidats libres, formés par le CNED ou de centres de formation privés, qui ont une place importante dans le secteur, et qui ne sont pas également préparés pour ces épreuves.
 
 
Quelles portes ouvre l’enseignement en BTS ?
 
Enseigner en BTS peut faciliter l’obtention d’un poste PRAG, ou en IUT ou encore pour assurer des vacations à l’université ou en Greta. On peut aussi se tourner vers des postes de CPGE, ou encore de chefs de travaux, dans la mesure où on sait gérer des emplois du temps et des commandes de matériel.