Concours 2016 : un bilan positif !

| popularité : 2%
 
 

En 2016, 24 438 enseignants et personnels d’éducation ont été recrutés, c’est 1189 de plus qu’en 2015. Le pari de l’Éducation nationale de recruter environ 100 000 professeurs et CPE sur 5 sessions est en passe d’être gagné.
 
Il faut aussi préciser que cette forte hausse du recrutement aurait posé problème si elle n’avait pas été accompagnée par une hausse du nombre d’inscrits aux différents concours.
Pour rappel, malgré des inégalités notées entre académies pour le 1er degré et entre disciplines pour le 2nd degré, 2016 a pu noter une augmentation considérable du nombre d’inscrits notamment dans les disciplines du Capes dites déficitaires.
Cette amélioration considérable de l’attractivité pour la profession peut sans aucun doute trouver une explication dans la campagne de promotion du métier mise en place par le gouvernement avec les annonces de création continue de postes, le contexte de chômage élevé et le retour de la formation initiale.
Ainsi, les postes offerts aux concours 2016 ont pu être pourvus à hauteur de 93 %.
 
Dans le premier degré, 12 051 candidats ont été admis au CRPE (11 362 en 2015).
Certaines académies peinent cependant à recruter. Créteil, avec son concours exceptionnel créé en 2015, réussit à recruter 500 candidats supplémentaires qui viennent s’ajouter aux 1211 candidats du premier concours. C’est un dispositif qu’il faudrait étendre à Versailles très en difficulté sur la session 2016 du CRPE avec 1406 admis pour 1615 places.
 
Dans le second degré, la dynamique se poursuit avec 11 887 admis au concours contre 11 336 en 2015, et 9476 en 2014 à la session rénovée.
Sur les 7416 postes ouverts au Capes externe cette année, un peu plus de 1000 n’ont pas trouvé preneurs – soit 13,75 % de postes vacants (13 % en 2015). Un peu plus de 20 % des postes (21,25 %) n’ont pas été pourvus au Capes de mathématiques cette année, 18 % en français, et près de 14 % en anglais.
Si dans de très nombreuses disciplines du Capes, 100 % des postes ouverts ont été pourvus (il en va de même pour les concours de CPE et de Cop), certaines disciplines déficitaires ces dernières années connaissent une amélioration de leur recrutement (mathématiques avec 1134 admis pour 1440 postes, lettres modernes avec 1079 admis pour 1316 postes, anglais avec 1055 admis pour 1225 postes, musique avec 132 admis pour 165 postes) et d’autres pâtissent toujours d’un faible vivier universitaire (lettres classiques avec 68 admis pour 230 postes ouverts) ou d’un niveau insuffisant des candidats (allemand avec 149 admis pour 345 postes ouverts).
En ce qui concerne l’agrégation, 8 disciplines ont été déficitaires (Mathématiques, Allemand, Anglais, Lettres classiques, Grammaire, Musique, Biochimie et deux spécialités d’économie-gestion). Elles ont été 6 au Capet et 13 au CAPLP.
 
Les sessions de concours 2017 budgétisées pour achever le plan de recrutement seront elles aussi dotées d’un volume de 25 000 postes ouverts. La campagne d’inscription aux différents concours a débuté le 8 septembre et se clôturera le 13 octobre 2016.
2017 sera aussi l’année du nouveau concours de recrutement des PsyEN, de la création d’un concours de recrutement de professeurs des écoles particulier pour Mayotte et celle du premier Capes informatique.
 
Retrouvez toutes les statistiques des concours 2016 :
- CPE