Conseil Pédagogique : une instance essentielle

| popularité : 1%
Créé en 2005, le Conseil pédagogique a progressivement acquis une place essentielle dans le fonctionnement des établissements. C’est un espace de débat et de propositions qui permet de faire vivre le travail collectif dans les collèges et les lycées.

Quelles missions ?

Sa mission première est de favoriser les échanges au sein de l’équipe éducative. C’est la seule instance qui réunit des représentants de tous les niveaux et de toutes les disciplines de l’établissement.

Il est chargé de donner des avis sur les questions d’organisation pédagogique par exemple l’organisation et la coordination des enseignants ou l’évaluation des élèves. Il est obligatoirement consulté sur les principes de répartition de la DHG et donne un avis sur les missions rémunérées en IMP.

Dans le cadre de la réforme du collège, les Conseils Pédagogiques seront saisis sur l’organisation des Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI).

Au collège, c’est le conseil pédagogique qui propose les enseignants pour participer au conseil école-collège et aux conseils de cycle 3.

Qui en est membre ?

Le conseil pédagogique réunit au moins un professeur principal de chaque niveau d'enseignement, au moins un professeur par champ disciplinaire, un CPE et, le cas échéant, le chef de travaux. Il est présidé par le chef d’établissement. En pratique, la composition est très souple et le conseil peut inviter toute personne dont la consultation est jugée utile.

Les membres sont désignés « parmi les personnels volontaires, après consultation des équipes pédagogiques intéressées. ». Les propositions doivent être transmises par les collègues dans 15 premiers jours de l’année scolaire.

La composition du conseil pédagogique est transmise au conseil d’administration et doit être portée à la connaissance de la communauté éducative.

Pour le SE-Unsa, le conseil pédagogique permet de faire entendre la voix des enseignants et de résoudre les questions concrètes qui se posent dans les établissements. Pour cette raison, il doit pouvoir  travailler dans de bonnes conditions. Les réunions en particulier doivent se tenir sur des créneaux anticipés et compatibles avec l’organisation personnelle des collègues.