Conseillers pédagogiques : le SE-Unsa demande la poursuite de la revalorisation

| popularité : 1%

Suite aux annonces positives du premier ministre concernant l’Isae, le SE-Unsa intervient pour demander la poursuite de la revalorisation de l’indemnité de fonction des conseillers pédagogiques qui se trouve dévaluée.

Lors de la clôture des journées de la refondation, le premier ministre a annoncé la revalorisation de l’Isae. Elle sera portée au montant de 1200€ brut annuel dès le mois de septembre. Cette annonce est saluée par la profession. C’est une mesure d’équité attendue depuis 1993, date de création de l’ISOE.

L’immense majorité des professeurs des écoles va pouvoir en bénéficier sauf certains collègues exerçant des missions particulières  qui n’ouvrent pas droit à cette indemnité. Si pour les animateurs Tice et une partie des enseignants exerçant dans l’ASH des discussions sont ouvertes, rien n’est pour l’instant prévu pour les conseillers pédagogiques alors que l’importante  progression de l’Isae a pour conséquence de dévaluer leur indemnité de 1000 € créée à la rentrée 2014.

Dès les annonces, le SE-Unsa est intervenu auprès de Matignon et de la rue de Grenelle. Il a depuis formalisé sa demande par une lettre à la ministre.