Consultation Ifop pour le SE-Unsa

| popularité : 1%
"Donnez-nous les moyens de bien faire notre travail et soutenez-nous ! "
Consultation Ifop pour le SE-Unsa : "Et moi, prof, je veux dire au prochain président !"
 
Le SE-Unsa invite l’École et les enseignants dans le débat des élections présidentielles.  Il a commandé une consultation à l’Ifop : "Et moi, prof, je veux dire au prochain président !"
A travers une quinzaine de question, le SE-Unsa a souhaité dégager les priorités des enseignants pour le prochain quinquennat.
Cette enquête révèle la priorité de la profession à voir son quotidien s’améliorer. C’est dans la classe, dans l’école ou l’établissement que cela doit se concrétiser. En y ajoutant une bonne dose de soutien institutionnel et politique.
 
Ainsi ressortent largement :
  • la volonté de voir diminuer le nombre d'élèves par classe,
  • l'augmentation du nombre d'adultes dans les écoles et les établissements,
  • l'amélioration de leur propre formation,
  • le soutien de la politique d'éducation prioritaire,
  • de développement d'un discours politique et médiatique positif sur leur métier et sur l'École.
En revanche, si c’est la classe avant tout, c’est aussi ni plus, ni moins de classe. Le quotidien est prégnant mais il n’est question ni de le fuir, ni de l’amplifier. Les répondants à l’enquête ne souhaitent pas voir leur temps de travail avec les élèves diminuer. Ils ne veulent pas non plus le voir augmenter, même par des heures supplémentaires, alors que la question de la rémunération apparaît largement à la première place de leurs priorités catégorielles.
La question d’une politique renouvelée de gestion des ressources humaines au sens large est posée. Les répondants selon leur âge manifestent leur souhait de voir les enseignants les plus expérimentés sur les postes les plus difficiles, de mieux allier vie professionnelle et vie personnelle, faire des projets de mobilité géographique ou professionnelle, d’aménager les fins de carrière.
Les enseignants et les CPE sont des professionnels mais aussi des citoyens engagés. C’est la question du développement durable qui apparaît au premier rang de leurs priorités, suivi d’un trio : service public, protection sociale et démocratie. Ils démontrent ainsi leur attachement et leur intérêt à la construction d’un avenir pour un modèle social conforté et adapté aux enjeux environnementaux.
Enfin, autre message sans ambiguïté envoyé aux candidats, celui de leur attachement au service public de l’Éducation et de la nécessité de lui consacrer l’exclusivité de l’argent public.
 
Les résultats de cette enquête du SE-Unsa ont été adréssés aux différents candidats républicains. Le message délivré par les enseignants de l'École publique et laïque est clair : "Donnez-nous les moyens de bien faire notre travail et soutenez-nous". Certains candidats ont fait parvenir une réponse au SE-Unsa.