Directeur·trices : ce sont aussi des enseignant·e·s

| popularité : 1%
Lors de la conférence de presse du 15 mars, le SE-Unsa a abordé la question de la double-mission direction / enseignement.
 
C’est une réalité plutôt méconnue de l’opinion : sur le territoire national, 97.64% des directeurs sont aussi enseignants.
 
Pour l’immense majorité des directeurs, ils font coexister à la fois la mission de directeur et celle d’enseignant. Ces 2 missions n’étant pas cloisonnées, ils sont très nombreux à souligner les difficultés pour réaliser pleinement cette double-mission, notamment en l’absence d’une aide administrative.
 
Pour rappel, le type d’école le plus présent sur le territoire est l’école à 3 classes qui représente 14.06% de l’ensemble des écoles (soit 6454 écoles). Dans ces écoles, le nombre de jours de décharge pour le directeur est de 10 par an. Les écoles de 1 à 3 classes représentent 34.98% des écoles (soit 16049 écoles).
 
Être à la fois directeur et enseignant… voici ce que vous en dites…
 
C.D, directrice maternelle 9 classes : « Je ne me retrouve pas en difficulté face à mon métier car je le connais bien, je l'exerce depuis de nombreuses années, et je sais ce qu'il y a à faire. Ce qui est devenu très compliqué c'est de gérer l'école les jours où je suis dans ma classe. »
 
C.B, directrice maternelle 3 classes : « Pour conserver une vie de famille, je dois malheureusement choisir entre remplir correctement, selon mes critères, ma mission d'enseignante ou celle de directrice. »
 
A.B, directrice élémentaire 5 classes : « Je dois sortir de ma classe au moins 5-6 fois dans la demi-journée, ce qui entrave mon travail de maîtresse en classe. Cela est stressant et mes élèves soupirent lorsqu'ils entendent la sonnette de l'école. »