Direction et fonctionnement de l’école : après les EPLESF, le désert ?

| popularité : 1%
La commission mixte paritaire du 13 juin, chargée d’examiner le projet de loi « Ecole de la confiance » n’a pas réintroduit l’article sur les EPLESF. Elle a aussi supprimé l’article plaçant les professeurs des écoles sous l’autorité des directeurs qui participeraient à leur évaluation.
 
En confirmant la suppression des EPLESF, les parlementaires répondent aux interpellations du SE-Unsa et de la communauté éducative. Le ministre avait lui-même reconnu que le texte avait suscité des malentendus et qu’il n’était pas souhaitable de passer en force : texte mal préparé, sans concertation, niant dans son écriture communauté éducative et directeurs d’école, objectifs jamais explicités… le SE-Unsa n’a eu de cesse d’interpeler les parlementaires sur les flous voire les incohérences du texte. Quant un rôle hiérarchique du directeur, il s’agissait d’un ajout des sénateurs, malgré un avis défavorable du ministre lui-même. Cet ajout a aussi été supprimé par la commission mixte paritaire.
 
Et maintenant ?
 
Le projet d’article de loi sur les EPLESF est venu remettre en lumière les questions de direction et de fonctionnement de l’école. Ces questions ont d’ailleurs un lieu pour être abordées, c’est l’agenda social sur les directeurs d’école, problématique intégrée à l’agenda social suite la semaine de la direction d’école du SE-Unsa. Après une 1ère réunion préparatoire début avril, l’agenda social est à l’arrêt et reprendra sans doute en septembre. 
 
Pour le SE-Unsa, il y a urgence à apporter des réponses à la hauteur des attentes très fortes. Pour le SE-Unsa, la direction et le fonctionnement de l’école doivent être traités selon deux axes : améliorer immédiatement les conditions d’exercices et avancer résolument vers la construction d’un statut d’établissement du premier degré à expérimenter. Début avril, le SE-Unsa a remis l’ensemble de ses propositions pour la direction et le fonctionnement de l’école et attend des premiers engagements lors de la prochaine réunion.