Égalité femmes-hommes : un plan nécessaire et attendu

| popularité : 1%
Depuis des semaines et l’affaire Weinstein, la société fait un difficile travail sur elle-même pour briser le tabou des violences faites aux femmes et du harcèlement sexuel. Il était temps que le pouvoir politique apporte son soutien et prenne le relais pour passer d’une mobilisation citoyenne à une mobilisation de la République. Le plan présenté par le Président Macron est enfin une réponse à cette urgence.
 
Une partie de ce plan implique directement l’Éducation nationale par la lutte contre les stéréotypes dès le plus jeune âge et une action particulière de détection et de lutte contre le cyber-harcèlement et l’accès à la pornographie. Le SE-Unsa accueille positivement ces annonces.
 
Il faut maintenant que le ministère accompagne et soutienne les équipes éducatives pour concrétiser la volonté présidentielle. Pour faire évoluer les représentations et permettre aux enfants et aux jeunes de se construire en s’émancipant de leur environnement, les personnels de l’Éducation nationale ont besoin d’outils, de formation, de travail d’équipe et  de dialogue avec les familles. Selon les propos du Président Macron, tout ceci est prévu. Le SE-Unsa sera attentif pour que ces engagements se concrétisent et que l’intention gouvernementale ne faiblisse pas.
 
Il faudra de la détermination pour vaincre les obscurantismes qui, en 2014, avaient conduit à l’abandon des ABCD de l’Égalité. La mobilisation du Président de la République peut permettre de franchir une étape décisive dans la transformation de notre société, de notre École dont le SE-Unsa est et veut continuer à être acteur.
 
 
Paris, le 25 novembre 2017
Stéphane Crochet
Secrétaire général
Attachée de Presse
Brigitte Biardoux
01 44 39 23 93