Enseignants spé : des progrès mais pas pour tous...

| popularité : 1%
Le ministère a proposé des évolutions sur la rémunération des enseignants spécialisés. Un certain nombre de mesures nous semblent aller dans le bon sens à condition de respecter quelques préalables. Relire notre article ici

Du bon… 

Certaines constituent un progrès : l’augmentation du montant de certaines indemnités devenait urgente et pour certaines catégories, réparatrice d’injustices, (pas d’ISAE pour les référents par exemple et prise en compte de la charge de travail des responsables locaux d’enseignement en milieu pénitentiaire).

En ESMS, un projet de circulaire est enfin acté pour remettre de l’ordre dans les situations disparates, sources de nombreux conflits dans les établissements. La majoration d’une nouvelle indemnité de fonction pour les coordonnateurs pédagogiques est actée.

Et du moins bon…

Hélas la proposition de rémunérer les HCS dans l’indemnité spéciale trouve sa place dans ce chapitre car le compte n’y est pas ! Le montant de 900 € très près d’une HCS, représente un manque à gagner évident et très important pour la grande majorité de nos collègues. En effet, beaucoup d’entre eux perçoivent plutôt en moyenne l’équivalent d’1h30/semaine. Ce serait donc une régression que nous avons dénoncée.

Par ailleurs, les obligations de service ne bougent pas. Même sécurisées dans un décret, nous maintenons l’idée de tendre vers une égalité de traitement avec les collègues du second degré avec une ultime étape à 18 heures

Dans cette période de changement ministériel, nous ne manquerons pas de revenir à la charge pour faire évoluer ces propositions au besoin en engageant des actions. Cela fera partie des points que nous aborderons très prochainement avec les nouvelles équipes ministérielles.

Mesures proposées par le ministère : tableau ci-dessous