GT Orientation - 2ème réunion : on tourne en rond ?

| popularité : 2%
 
L’ordre du jour de la deuxième réunion du GT Orientation était consacré aux missions des COPsy et DCIO ainsi qu'à la restructuration des réseaux de CIO.

Les missions des COPsy et des DCIO

Alors que le contenu de la fiche-support des discussions était vivement contesté par les organisations syndicales (confusions sur les missions auprès des différents publics, oubli de la contribution des COPsy à la réussite scolaire, vision restreinte du rôle des CIO), le directeur-adjoint du cabinet du ministre qui présidait la réunion s’est dit prêt à modifier substantiellement cette fiche. Dont acte.

L’objectif n’est pas de réécrire le décret de 2011, mais de rédiger une circulaire prenant en compte les modifications intervenues depuis (loi d’orientation, loi sur la formation professionnelle).

À l’issue de ces échanges, il est difficile d’identifier la vision politique du ministère. Toutes les hypothèses sont possibles : statu quo, renforcement de la présence des COPsy dans les établissements, CIO glissant vers le futur SPRO, définition du métier différente selon le lieu d’exercice ?

Le SE-Unsa n’acceptera pas un appauvrissement ou une disjonction des missions des COPsy. Il défendra la définition des missions du décret de 2011.

La restructuration des réseaux de CIO

Les personnels concernés par les projets de restructuration sont dans l’attente d’annonces ministérielles. Les organisations syndicales ont rappelé leur exigence d’un arrêt des projets en cours et de la recherche de solutions qui permettent de maintenir la qualité des services d’orientation sur les territoires et des conditions de travail acceptables pour les personnels.

Le ministère propose un cadre pour les recteurs :

  • 3 objectifs
    • Améliorer l’accessibilité du service
    • Assurer une meilleure coordination avec l’ensemble des acteurs de l’AIO
    • Garantir des modalités de fonctionnement permettant de remplir toutes les missions.
  • La méthode
    • Concertation avec l’ensemble des parties concernées
    • Maillage appuyé sur la carte des bassins de formation et/ou des circonscriptions administratives
    • Mise en œuvre à la rentrée 2015 après présentation des propositions au ministère pour validation avant la fin de l’année 2014
    • Consultation du Comité technique académique
    • Pas de nouvelles mesures de fermetures ou de redéploiement des CIO d’état jusqu’à la fin de l’année 2014. Seules les opérations déjà engagées seront finalisées.

Si les objectifs nous conviennent, le cadre méthodologique n’est pas acceptable en l’état. En effet, les propositions du recteur de Rouen, fortement contestées, rentrent dans ce cadre.

Devant l’insistance des organisations syndicales, le ministère s’est engagé à demander à chaque recteur engagé dans une restructuration de faire remonter son projet avant fin mars au ministère pour évaluation. Aucune décision ne pourra donc être arrêtée par les recteurs avant avril. Un sursis bienvenu, mais qui n’éclaire pas réellement sur les intentions finales du ministère.

Le SE-Unsa rappelle ses exigences :

  • un service qui garantisse à tous un conseil gratuit et de qualité,
  • une structuration qui garantisse aux COPSY de pouvoir continuer à travailler en équipe auprès de publics divers,
  • une implantation des CIO ou de leurs antennes qui offre un lieu d’accueil neutre, hors des établissements scolaires,
  • un maillage du territoire qui garantisse un accès de proximité,
  • la reconnaissance de la complémentarité des différents acteurs de l’orientation sur un territoire, y compris lorsqu’ils travaillent dans un lieu d’accueil commun.

Une prochaine réunion aura lieu en mars.

Le groupe de travail consacré aux psychologues de l’Éducation Nationale (statut-recrutement-formation-rémunération) se réunira, une fois le cycle des réunions consacrées à l’orientation achevé.