Gel du point d’indice : le salaire des fonctionnaires, éternelle variable d’ajustement ?

| popularité : 14%

Dans le cadre de la réduction des dépenses publiques, le ministre de l’Action et des comptes publics vient d’annoncer qu’il gèlera à nouveau la valeur du point d’indice des fonctionnaires (cf. communiqué de presse de l’Unsa Fonction publique). Comme une impression de déjà vu...
 
Pour le SE-Unsa, les fonctionnaires ne peuvent pas être à nouveau les boucs-émissaires de la maîtrise de la dépense publique.
 
Le SE-Unsa dénonce fermement cette mesure prise unilatéralement par le gouvernement, sans discussion avec les organisations syndicales, privant les fonctionnaires d’un espoir d’augmentation de leur pouvoir d’achat et pouvant être interprétée comme un manque de reconnaissance de leur engagement professionnel.
 
Inquiet de ce premier mauvais signe, le SE-Unsa se donne comme priorité de suivre de très près la mise en œuvre des engagements pris dans le cadre du PPCR après de longues négociations. Si nous avons changé de gouvernement, nous n’avons pas changé d’employeur. Nous voulons croire en la continuité de l’État y compris dans ses responsabilités auprès de ses agents.
 
Alors, messieurs les ministres, à la rentrée !