Hors-classe des agrégés : comment ça marche ?

| popularité : 2%
La hors-classe des agrégés est un marathon qui se termine par une CAPN à la fin du mois de juin.

Tous les agrégés à partir du 7e échelon de la classe normale sont automatiquement promouvables, il n’y a aucune démarche à faire. En revanche, il est utile de compléter son dossier de carrière dans I-prof en indiquant ses différentes activités professionnelles.

La note de service prévoit que les dossiers sont classés en fonction d’un barème qui prend en compte :

  • la notation;
  • le parcours de carrière (promotions au choix, grand-choix…);
  • le parcours professionnel (fonctions spécifiques, formation, exercice en éducation prioritaire etc.).

Les chefs d’établissements et les corps d’inspection émettent un avis sur chaque candidat promouvable, qui sert de base à l’appréciation portée par le recteur.

Pour les agrégés, la procédure de promotion se déroule en deux temps : une sélection académique des dossiers par les recteurs puis un choix définitif des promus au niveau ministériel.

Ces modalités sont génératrices de lourdeur et d’opacité. Pour plus de transparence, le SE-Unsa revendique que, comme pour tous les autres corps, la gestion de carrière des agrégés se déroule au niveau académique.

Au final, le nombre de promus est fonction du nombre de promouvables. Le ratio est actuellement fixé à 7%. Mais pour les agrégés, le nombre total de promotions est réparti entre les disciplines.
Les promotions prononcées au moins de juin prennent effet au 1er septembre de l’année suivante.