Indemnité CPE : des paroles... et des actes !

| popularité : 1%
Un arrêté paru au JO le 26 novembre concrétise enfin une conclusion des GT métiers CPE, à savoir l'alignement du montant de l'indemnité forfaitaire CPE sur la part fixe de l'ISOE.

Cette disposition, actée à compter du 01/09/2015, représente une augmentation de 95 € par rapport au montant précédent et s'élève à presque 1 200 € annuels.

Qui est concerné par cette mesure ?

Les CPE titulaires mais aussi les non-titulaires faisant fonction (contractuels, maîtres auxiliaires).

Quoi de neuf sur la fiche de paye ?

Versée mensuellement, le montant net est tout proche de 100 €. Un rappel de salaire permettra de régulariser l'écart entre les 2 indemnités accumulé depuis le début de l'année scolaire.

Et concernant les obligations de service ?

Pas de changement en vue. Cet arrêté n'a pas vocation à augmenter les obligations de service des CPE précisées dans la circulaire de missions du 10 août 2015. Il s'agit simplement d'un début de reconnaissance du travail de suivi des élèves effectué au quotidien, par les personnels d'éducation en partenariat avec les enseignants.

Aligner n'est pas transformer

Soyons précis : il s'agit bien d'un réajustement de l'indemnité actuelle mais pas de sa transformation en ISOE. Le ministère n'a donc pas changé "l'estampille indemnitaire" qui l'aurait contraint à la modification d'un décret. L'acquisition de l'ISOE aurait eu pourtant le mérite de conforter notre identité professionnelle, en nous rapprochant des modalités de gestion des enseignants. En refusant de faire évoluer le nom de cette indemnité, le ministère continue à traiter les CPE comme un corps "à part" et nous ne manquerons pas d'attirer son attention sur les conséquences de sa prise de décision.

Un combat à poursuivre !

L'accroissement de notre indemnité forfaitaire et l'augmentation du ratio d'accès à la hors-classe, sont les 2 leviers de revalorisation issus des chantiers-métiers. Le SE-Unsa a participé pleinement à ces travaux et a contribué à ces évolutions positives. Il continuera à œuvrer dans l'intérêt des collègues pour les combats à venir, dont l'accès facilité aux IMP pour tous les CPE et la création d'une part variable de l'indemnité forfaitaire.