Infolettre PE du 29 juin 2019

| popularité : 1%
Direction et fonctionnement de l’école : après les EPLESF, le désert ?
Le projet final « École de la confiance » ne comporte plus l’article sur les EPLESF, ni celui qui conférait un rôle hiérarchique aux directeurs dans l'évaluation des enseignants. Pour autant, la question de la direction et du fonctionnement de l’école doit trouver des réponses à la hauteur des attentes : c’est le rôle de l’agenda social.
Évaluations nationales : la charge supplémentaire doit être compensée
Le ministre renforce le caractère obligatoire des évaluations nationales CP/CE1 dans la circulaire de rentrée. Faible utilité, exercices inappropriés, objectifs mal définis, évaluation de compétences hors des programmes de GS… Un désaccord sur le fond mais aussi sur la forme car les évaluations version 2019 nécessiteront encore un travail de saisie pour les enseignants du 1er degré. Le SE-Unsa demande d’ailleurs au ministre la compensation de ce temps.
Loi École de la confiance : la mobilisation a permis d’échapper au pire
Dans la version finale du projet de loi pour une École de la confiance ne figurent plus les dispositions les plus dangereuses qui avaient été ajoutées par l’Assemblée nationale puis le Sénat. Néanmoins, la loi reste une loi fourre-tout qui ne s’attaque pas aux inégalités de réussite et pourrait même contribuer à les creuser.
 
Offre 1re adhésion : les avantages maintenant, le paiement plus tard !
Adhérez dès aujourd’hui au SE-Unsa pour l’année scolaire 2019-2020 et profitez dès à présent de nos services, de nos conseils, de notre communication électronique et de nos publications à votre domicile. Votre premier prélèvement interviendra seulement au mois d’octobre. Pourquoi s’en priver ?