JNSS 2018 : une promotion bien discrète…

| popularité : 1%
Rentrée sportive peu médiatique, bien loin des multiples annonces de septembre 2017, changement de ministre des sports, départ du directeur national de l’UNSS, … ces éléments seraient-ils les explications de l’absence de communication de notre ministère sur l’édition 2018 de la Journée nationale du sport scolaire (JNSS) ?
 
Alors que l’année passée, pas moins d’une note de service et d’un lien d’inscription ouvert à tous les établissements ont porté la JNSS, la rentrée 2018 passe sous quasi silence la JNSS programmée au mercredi 26 septembre prochain.
 
Pourtant, ce mercredi 26, sur la thématique "Egalité filles-garçons", les enseignants d’EPS, les professeurs des écoles, les élèves, les parents seront bien présents et mobilisés pour faire vivre ce moment de rencontre et de partage autour des activités sportives.
 
Ayant pour objectif de mieux faire connaître et promouvoir les activités des associations et des fédérations sportives scolaires auprès des élèves, des équipes éducatives, des parents d'élèves, du monde sportif local et des collectivités territoriales, ce dispositif organisé conjointement par l’UNSS et l’USEP se traduit par des manifestations dans les écoles, les collèges et les lycées à la fois sportives, ludiques et ouvertes à tous…mais pas seulement.
Lors de cette journée, se tiennent aussi les Assemblées Générales, les présentations des activités proposées, des moments d’échanges avec les parents, les élèves, la communauté éducative autour des actions entreprises l’année précédente et celles à venir au cours de cette année scolaire. Souvent les élèves ont la chance d’aller découvrir les activités proposées par les enseignants d’EPS.
 
Au-delà de promouvoir le sport scolaire, la JNSS désormais intégrée à la "Semaine Européenne du Sport" depuis 2015 est une opportunité pour permettre aux élèves de tout âge, de tout établissement de pratiquer une journée de sport et d’y éprouver un important et nécessaire plaisir collectif.
Permettre à tous les établissements de banaliser une même demi-journée de cours pour offrir cette chance à leurs élèves, leurs enseignants et les parents d’élèves est sans aucun doute un moyen d’initier un projet commun entre les différents partenaires gravitant autour des parcours scolaires des élèves.
 
 
L’avis du SE-Unsa :
 
Défenseur d’un sport scolaire accessible à tous de la maternelle au lycée, le SE-Unsa regrette que les intérêts et calendriers politiques prévalent une fois de plus sur les enjeux de la pratique du sport par les élèves et sur l’investissement des enseignants.
 
Partenaire des fédérations USEP et UNSS et membre du groupe « Sport scolaire, Tous acteurs » (avec FCPE, SIEN-Unsa, SNPDEN-Unsa, UNL), le SE-Unsa continuera d’œuvrer pour que les annonces et promesses faites par JM Blanquer à tous les acteurs du sport scolaire ne soient pas que vaines illusions.