L’information aux Régions, l’orientation aux établissements scolaires ?

| popularité : 1%
La future loi sur la formation professionnelle, l’apprentissage et l’assurance chômage va bouleverser le champ de l’information et de l’orientation avec des conséquences pour les structures et les personnels de l’orientation de l’Éducation Nationale.
 
Ainsi, les compétences en matière d’information seraient confiées aux Régions et celles sur l’orientation des publics scolaires recentrées dans les établissements scolaires.
 
Une mission conduite par Pascal Charvet (ancien directeur de l’ONISEP) et un président de Région devra émettre des recommandations sur la mise en œuvre et l’évolution du SPRO, l’impact sur les missions et conditions de travail des collègues PsyEN au sein des établissements scolaires, et l'avenir des CIO.
Il semblerait que la fermeture des CIO soit programmée à plus ou moins long terme, avec pour corollaire la question du périmètre d’activités des DCIO.
 
Le renforcement de la compétence régionale en matière d’information devrait se traduire par le transfert des DRONISEP aux collectivités territoriales, avec pour conséquence le transfert d’ici 2 ans de ses personnels, ce qui représente en tout 270 emplois temps plein (ETP).
 
Dans le cadre de la future mission Charvet, le SE-Unsa ne manquera pas de réaffirmer la nécessité de respecter les missions des PsyEN EDO qui sont des professionnels dans la construction et la sécurisation des parcours des jeunes et des autres publics.
La question de la chaîne hiérarchique et fonctionnelle sera un enjeu important pour les personnels dans le cadre de cette restructuration.
Que deviendra le travail collectif des PsyEN EDO ? Quelle sera la place des DCIO et des IEN-IO dans la nouvelle organisation ?
Le SE-Unsa ne souhaite pas que les chefs d’établissement deviennent l’autorité hiérarchique et sera vigilant pour que l’orientation et l’information demeurent des missions de service public garant de neutralité, d’équité sur les territoires et accessible à toutes et à tous.