La lycéenne édition 2018 : des enjeux de taille !

| popularité : 1%
Placée symboliquement la veille du 8 mars et se déroulant pour la seconde année consécutive, la course nommée La Lycéenne réunit plus de 5000 jeunes filles de la seconde à la terminale pour cette édition 2018.
Cet évènement proposé et organisé par l’UNSS dans la capitale mais également dans des villes de province de plus en plus nombreuses est ouvert à toutes, jeunes licenciées et amies non licenciées.
 
Avec Estelle Mossely comme marraine officielle de la journée et championne olympique de boxe à Rio, l’objectif est de sensibiliser sur la pratique sportive pour toutes et ses bienfaits afin de former des sportives responsables, citoyennes et solidaires
Un enjeu de taille lorsqu’on sait que nombre de pratiquantes cessent le sport scolaire, voire le sport en général, au cours de leurs années lycée.
 
Ainsi mercredi 7 mars sur l’esplanade du Château de Vincennes, 2 000 lycéennes se sont retrouvées pour participer à cette course organisée en 7 départs successifs (toutes les 5 minutes).
Un village d’animation a été installé pour l’occasion proposant la découverte de multi activités (stands boxe, rameurs, Laser Run, Double Dutch, velo smoothie, photocall,…)
 
Sur cette même date mais aussi le 14 mars, d’autres villes telles Besançon, Caen, Lyon, Bordeaux, Point-à-Pitre, Montpellier, Ajaccio et Fort-de-France se sont également investies dans l’évènement permettant la promotion du sport féminin et accessible à tous pour des lycéennes de tout le territoire.
 
Le SE-Unsa, partenaire et soutien des fédérations du sport scolaire dans les écoles et établissements publics, et présent sur cet évènement, félicite l’UNSS pour cette belle réussite dont les enjeux de santé, de bien-être mais aussi de vivre ensemble nous concernent tous.
 
Il est essentiel de rappeler par de tels évènements que sport n’est pas uniquement synonyme de compétition et de performance mais avant tout de plaisir et de partage, qu’il est ainsi accessible et ouvert à toutes et tous et qu’il doit le rester !
 
Le SE-Unsa tient aussi à souligner l’implication des enseignants d’EPS, organisateurs et animateurs du sport scolaire, dans la réussite de ces deux journées. Ils ont permis à leurs élèves licenciées d’être fières d’être ambassadrices du sport pour toutes !