La notation administrative des certifiés

| popularité : 1%
Les professeurs agrégés, certifiés, PLP et professeurs d’EPS ont une notation en deux parties :

-    la note pédagogique sur 60 proposée par l’inspecteur (ou en fonction du rang de concours avant la première inspection) ;
-    la note administrative sur 40 proposée tous les ans par le chef d’établissement.
La somme de ces deux notes donne la note globale sur 100 utilisée pour les opérations de promotion.

La note administrative doit s’inscrire dans le cadre d’une grille de référence en fonction de l’échelon détenu au 31 août précédent. Elle est accompagnée d’une évaluation sur trois critères (ponctualité et assiduité, activité et efficacité, autorité et rayonnement) et d’une appréciation générale. Les TZR sont notés par le chef de l’établissement de rattachement qui doit consulter les chefs des établissements d’affectation.

En PJ les grilles de référence pour la notation administrative

Les chefs d’établissements ont la possibilité d’éditer des notices de notation provisoires avant de mettre la note définitive pour permettre un échange avec les personnels. Une fois les notes définitives éditées, elles doivent être signées par les intéressés.

Attention : signer sa note signifie qu’on en a pris connaissance, pas qu’on l’accepte.
En cas de désaccord, il est possible de contester sa note administrative. Dans ce cas, mentionnez-le clairement sur l’avis de notation. Envoyez ensuite au recteur, par la voie hiérarchique, une lettre argumentée demandant la révision de cette note. Le cas sera alors soumis à l’avis de la CAPA.

Contactez la section académique du SE-Unsa pour lui donner les éléments qui permettront aux élus de défendre votre dossier. Seule la note chiffrée peut faire l’objet d’une révision, les appréciations ne peuvent pas être modifiées.