Droit individuel à la formation (DIF)

| popularité : 3%
Le DIF est le droit de bénéficier d’un crédit d’heures annuel de formation professionnelle. Si vous en bénéficiez, vous pouvez utiliser ces heures à votre choix. Ce droit concerne les titulaires et les non-titulaires (avec au moins un an de service effectif).

Quel est le nombre d’heures ?

Le DIF est fixé à 20h par année de service à temps complet (ou au pro-rata  du temps partiel). Vous pouvez ainsi cumuler jusqu’à 120h au bout de 6 ans.

Le DIF pour faire quoi ?

Vous pouvez utiliser le DIF pour des formations continues inscrites au plan de formation, pour suivre des préparations aux concours de la fonction publique, pour réaliser un bilan de compétences ou une validation des acquis de l’expérience (VAE). Il peut s’agir aussi de formation à distance.

Comment obtenir le DIF ?

La demande se fait par écrit auprès du supérieur hiérarchique. En pratique, les administrations départementales et académiques rédigent des circulaires qui fixent notamment le calendrier.

Et si la formation a lieu sur le temps de travail ?

Les formations suivies dans le cadre du DIF peuvent être réalisées pendant le temps de travail ou hors temps de travail. Mais concrètement, il est préférable qu’elles se déroulent hors temps scolaire. Si c’est le cas, une allocation est versée (une fois la formation terminée) correspondant à 50% du traitement.

Existe-t-il une aide financière ?

Il peut y avoir une prise en charge financière de la formation (frais d’inscription par exemple). Ce sont les circulaires départementales et académiques qui fixent les modalités.

 

Chaque département ou académie décide du budget alloué au DIF ; il est donc parfois (très) limité. Pour en savoir plus, contactez votre section locale.