Le ministère a ouvert un groupe de travail sur les Erea

| popularité : 1%
Le groupe de travail sur les ÉREA a débuté ses travaux mardi 16 septembre 2014 autour de la présentation du rapport sur les ÉREA par Didier JOUAULT, Inspecteur général de l’Éducation nationale.

Ce premier groupe de travail avait pour objectif de dresser un état des lieux des ÉREA et de dégager un certain nombre de pistes de travail.

En préliminaire, le SE-Unsa a exprimé son attachement à ces établissements accompagnant des élèves relevant de difficultés graves et persistantes, et luttant ainsi contre le décrochage scolaire.

En complément du rapport soulignant les apports positifs des ÉREA et de leur nécessité, le SE-Unsa est intervenu pour rappeler l’importance de la dimension éducative qui est bien la spécificité de ces établissements, ceci passant donc par des équipes stables de PE éducateurs, et non par leur remplacement par des AED. De plus, le SE-Unsa revendique des équipes de collègues formés et a pointé le manque de départ en formation CAPA-SH ou 2CASH ces dernières années. Enfin, le SE-Unsa a souligné l’apport intéressant que peut amener la création et la structuration d’un secteur vie scolaire avec un conseiller principal d’éducation et des personnels assistants d’éducation.

Ce premier GT a montré la nécessité de rédiger une nouvelle circulaire pour une redéfinition et une actualisation des missions des ÉREA, mais aussi des personnels. À ceci s’ajoutent deux autres questions :

  • le pilotage de ces structures ;
  • l’amélioration des liens entre le pédagogique et l’éducatif dans un projet cohérent pour une meilleure réussite des élèves.

La poursuite des travaux devrait se dérouler autour de 5 réunions (une par mois) avec pour objectif l’écriture d’une circulaire en février 2015 pour une application dès la rentrée 2015. Ce calendrier apparaît comme très optimiste car les conclusions des travaux sur les ÉREA (comme sur les Segpa) sont liées à la mise en place de la réforme du collège, dossier qui n’a pas avancé depuis 2013.

Les réunions du groupe de travail doivent conduire à des éléments de diagnostic partagé et à des propositions d’évolution autour de 5 thèmes de travail retenus :

  1. L’orientation et le public dans les ÉREA (en lien avec le groupe de travail Segpa).
  2. Projet d’établissement – projet éducatif – organisation des enseignements.
  3. Segpa-LEA, quelles différences, quels liens ?
  4. Les missions des personnels et les définitions des organisations réglementaires de service.
  5. L’insertion professionnelle et la préparation à la sortie des élèves (post CAP).

Les problématiques retenues et les préconisations du rapport constituent, pour le SE-Unsa, une base de discussions intéressante pour l’avenir des ÉREA. Toute évolution devra conserver les atouts des ÉREA, et donc des moyens importants au service de la réussite des élèves les plus fragiles. Enfin, le SE-Unsa analysera les propositions du ministère et portera, avec conviction, ses revendications pour les différentes catégories de personnels en termes de revalorisation, de formation, de temps de présence devant élèves…