Le recteur de Versailles accepte de laisser partir 13 enseignants

| popularité : 2%
Le recteur de l’académie de Versailles refusait d’accorder l'exeat de 13 collègues jugés prioritaires par le ministère. Après de nombreuses interventions à tous les niveaux, il a revu sa position.

Suite au mouvement complémentaire initié par le ministère en avril, 13 professeurs des écoles de l’académie de Versailles ont obtenu leur mutation pour rejoindre leur conjoint et leur famille.

Cependant, quelques jours plus tard, le recteur de Versailles bloquait toujours leur exeat.

Le SE-Unsa a multiplié les interventions auprès du ministère, du recteur, des Dasen, et a également proposé aux collègues d’écrire directement à la ministre.

Les collègues concernés ont finalement obtenu gain de cause lors de l’audience intersyndicale du 22 juin. C’est une très bonne nouvelle pour ces collègues.  

Reste désormais la situation de tous les autres enseignants du 1er degré de l’académie pour lesquels le recteur bloque l'exeat de manière dogmatique. Aucune demande n’est examinée : les dossiers ne font l’objet d’aucune prise en compte particulière des situations.