Livret du bac : vers la généralisation du numérique

| popularité : 1%
Le dispositif a été expérimenté pendant deux ans sur quatre académies pour la série (ST2S). Après analyse des retours, le ministère a décidé de généraliser la numérisation du livret du baccalauréat.

Jusqu’à présent, chacun des 600.000 lycéens qui passent le baccalauréat a son livret papier. Il comporte à la fois ses notes de première et de terminale, les moyennes de classe, des indications chiffrées sur la classe, la maitrise des compétences et une appréciation de chaque professeur. Le tout bien sûr rempli par les enseignants…parfois encore à la main. Dans d’autres cas, ce sont des feuilles imprimées et collées dans les livrets !

Avec la numérisation, les élèves pourront consulter le livret scolaire dès la classe de première et en disposer sous format numérique à la clôture des délibérations des jurys d'examen du baccalauréat.

Compte tenu de la masse de données, la mise en œuvre du nouveau livret sera très progressive :

  • Pour la session 2016, le livret numérique sera utilisé pour la série ST2S dans toutes les académies et pour les séries STD2A, STI2D, STL, STMG dans les académies de Besançon, Grenoble, Rouen et Toulouse.
  • En 2017, ce sera au tour des séries technologiques dans les autres académies, de la série L dans toutes les académies et des séries ES et S dans les académies de Besançon, Reims, Rouen et Toulouse.
  • En 2018, il sera étendu à l’ensemble des candidats aux séries générales et à la série STHR.
  • Le Baccalauréat professionnel ne sera concerné qu’à partir de 2020.

Le livret au BO