MIN : toujours beaucoup d’obscurité

| popularité : 2%
Comme chaque année, un appel à candidature pour s’inscrire aux Modules de formation d'initiative nationale est publié dans le Bulletin officiel avec une date limite d’inscription fixée pour cette campagne au 10 septembre.

Information tardive

La date de parution de cette information (le 9 juillet) n’est guère appropriée pour nos collègues qui n’ont pas le BO comme compagnon de voyages lors de leurs congés, et n’en prennent pas connaissance.

Diffusion aléatoire

Par ailleurs, la diffusion de l’information par voie de circulaire rectorale et/ou académique, n’est pratiquement jamais faite au moment de la rentrée. Par conséquent, il n’est pas possible pour les collègues de connaître la forme, le destinataire et les modalités pour formuler une demande.

Date butoir inadaptée

De plus, la date butoir du 10 septembre est trop avancée : le calendrier contraint en cette période de rentrée, souvent très dense en préparatifs, rend les opérations de fait presque impossible.

Opacité du choix des candidats

Enfin, l’opacité règne sur les choix opérés puisque aucune instance paritaire à aucun niveau n’est consultée ni même informée des candidats retenus. Cela fait maintenant plusieurs années que le SE-Unsa intervient dans les Commissions paritaires départementales, académiques et nationales pour être destinataires de ces informations sans succès.

Le SE-Unsa saisit le ministère
 
Aussi, nous avons écrit au ministère pour demander que soient révisées en profondeur les modalités, d’autant que les thèmes abordés dans ces formations de grande qualité, sont régulièrement mis en avant par nos collègues comme des problématiques professionnelles pour lesquelles ils rencontrent des difficultés souvent laissées sans réponse.