Mise à disposition en Polynésie Française : des couacs pour les PsyEN

| popularité : 1%
La note de service du 25/10/17 permet de déposer une candidature afin d’être mis à disposition en Polynésie Française.
 
Alors que la procédure en a déjà rebuté plus d’un (serveur inadapté pour les PsyEN EDA, renseignement d’activités pédagogiques…), le parcours du combattant s’achève pour les PsyEN EDA qui ont choisi de ne pas intégrer le corps unique ! Ces collègues se voient en effet essuyer une fin de non-recevoir : leur dossier est classé « non-conforme » par le Vice-Rectorat de Polynésie Française !
Il s’avère que la raison essentielle est que ces personnels PsyEN EDA sont considérés par le Vice-Rectorat comme non titulaires, au prétexte que certains n’ont pas intégré le corps des PsyEN. Et c’est sur cette raison que leur demande de mise à disposition serait refusée !
 
Pour le SE-Unsa, il y a manifestement une double erreur d’interprétation de la note de service et d’appréciation de ces situations puisque ce sont des personnels titulaires de l’Éducation nationale, qu’ils aient intégré ou non le nouveau corps des psychologues.
 
Le SE-Unsa a demandé au ministère de lever rapidement ce malentendu, de faire au Vice-Rectorat une lecture appropriée du texte réglementaire afin d'envisager l’acceptation des dossiers rejetés.