Mobilité géographique : quels changements pour les mutations 2020 ?

| popularité : 1%
Jusqu’à aujourd’hui les règles de mutation étaient explicitées et détaillées dans des notes de service propres à chaque corps. Ces notes de service faisaient l’objet d’une concertation avec les organisations syndicales.


Dorénavant, pour l’ensemble des fonctionnaires de notre ministère, les grands principes de mobilité géographique ou professionnelle (mutation / détachement) sont fixés par un texte appelé « lignes directrice de gestion » (LDG).

Désormais, seules les LDG font l’objet d’une concertation avec les syndicats.

Le SE-Unsa, en tant qu’organisation représentative au comité technique ministériel, a participé à l’élaboration des LDG.

Il a notamment défendu :

  • la prise en compte des collègues en situation de proche aidant ;
  • la possibilité pour les collègues de se faire assister par un représentant syndical dans ces démarches de contestation de barème,
  • le maintien du dialogue social concernant le barème et les règles de mutation.

Le ministère n’ayant pas accédé à ces revendications, le SE-Unsa et l’ensemble des organisations syndicales ont voté contre ces LDG.

Le SE-Unsa a par contre obtenu que les éléments constitutifs des barèmes de mutation des personnels enseignants, CPE et PSyEN ne soient pas modifiés cette année.

Saisie des vœux, confirmation de demande, vérification des barèmes et résultat : le SE-Unsa, syndicat utile, vous informera et vous conseillera comme tous les ans à chaque temps fort des mutations.

Demandez l’accompagnement du SE-Unsa sur http://enseignants.se-unsa.org/Ma-mut-je-demande-un-accompagnement