Mouvement complémentaire ministériel : résultat inacceptable !

| popularité : 1%
Après des résultats toujours décevants aux permutations informatisées de mars 2019, le ministère s’était engagé à examiner les situations les plus préoccupantes de collègues.
 

Cette année, encore une fois sans discussion avec les organisations syndicales, le ministère a décidé de donner une priorité uniquement à 6 collègues qui pourront obtenir satisfaction sous réserve de faire la demande d’exeat-ineat.  La raison invoquée est que ces mutations supplémentaires auraient un impact fort sur les équilibres académiques et départementaux.

Pour le SE-Unsa, c’est un très mauvais signe qu’envoie le ministère à ses personnels, dans un contexte général de mobilité très bas depuis plusieurs années.
Un signal très éloigné d’une GRH qui se voudrait de proximité par ailleurs.
Pour le SE-Unsa, c’est inacceptable : des collègues se retrouvent dans des situations très préoccupantes sans espoir d’une quelconque amélioration.

Le SE-Unsa a demandé à être reçu pour avoir les explications et la présentation des simulations ayant conduit à cette décision et porter sa demande d’un véritable mouvement complémentaire impulsé par le ministère.

 

 

Navigation