Mouvements départementaux : le SE-Unsa entendu

| popularité : 2%
Le SE-Unsa avait adressé un courrier au ministère demandant la tenue de groupes de travail nationaux sur les mouvements départementaux (voir notre précédent article). Le ministère a confirmé au SE-Unsa, reçu ce jeudi 13 au ministère, que ces groupes de travail vont se tenir avant fin décembre.
 
L’objectif est d’obtenir un cadrage national des pratiques départementales, trop souvent marquées par des dysfonctionnements, sur plusieurs points :
- le vœu géographique, dont le fonctionnement est peu transparent ;
- la disparition  d’une 2e phase de vœux lors des mouvements complémentaires dont nous demandons le rétablissement ;
- les postes à profil, dont la liste s’allonge tous les ans un peu plus. La prochaine note de service « mobilité » (à paraître en novembre) intégrera un cadrage des bonnes pratiques, visant à limiter l’extension des postes à profil.
 
Le SE-Unsa a aussi rappelé son souhait de voir traiter l’ « incompatibilité » déclarée de certains postes avec le temps partiel. Il n’est pas acceptable que des natures de poste soient déclarées, par principe, incompatibles avec le travail à temps partiel. Le ministère s’est montré attentif à notre demande.
 
Pour le SE-Unsa, il est en effet temps de dégager des principes afin d’éviter les dérives locales et conférer ainsi à la gestion des ressources une dimension plus humaine.