Moyens CPE de rentrée : info ou intox ?

| popularité : 1%
Le comité technique ministériel de décembre 2014 a acté la création de 137 "supports" CPE dans les académies, à la rentrée 2015. Paradoxalement, ce ne sont pas les académies les plus déficitaires en personnels d'éducation qui se trouvent les mieux servies : Orléans-Tours, Grenoble et Bordeaux arrivent en tête (12), Nantes et Poitiers viennent juste après (10). Cette répartition montre bien qu'il s'agit d'abord d'un "ajustement comptable" : le risque de donner priorité à la résorption des surnombres est donc bien réel. Ces supports supplémentaires permettront tout juste de couvrir les variations démographiques et n'entraîneront pas une augmentation spectaculaire du nombre de CPE dans les EPLE. De plus, il n'est pas certain que les recteurs utilisent l'intégralité des supports budgétaires accordés par le ministère pour implanter davantage de postes fixes. Les élus du SE-Unsa au sein des CTA (comités techniques académiques) seront donc particulièrement vigilants quant à cette question. Envisager des supports, c'est bien, s'en servir pour créer des postes, c'est mieux ! La répartition des emplois de CPE par académie

Académie

Variation des moyens à la rentrée 2015

Stock au 1/09/2014

AIX-MARSEILLE

1

533

BESANÇON

1

235,5

CORSE

1

74

GUADELOUPE

1

118

LIMOGES

1

164,5

LYON

1

505

NICE

1

322

STRASBOURG

1

315

DIJON

2

304

LA RÉUNION

2

246

LILLE

2

776,5

MONTPELLIER

2

477

PARIS

2

386,5

TOULOUSE

2

531

VERSAILLES

2

991,5

CRÉTEIL

3

924

MARTINIQUE

3

103

REIMS

3

273

CLERMONT-FERRAND

4

238

GUYANE

4

82

MAYOTTE + com

5

159

NANCY-METZ

6

441

ROUEN

6

357

CAEN

7

260

AMIENS

9

382

RENNES

9

406,5

NANTES

10

460

POITIERS

10

287

BORDEAUX

12

537

GRENOBLE

12

512

ORLÉANS-TOURS

12

426

TOTAL

137

11 827