Mutations inter : des avancées insuffisantes

| popularité : 1%
Les projets de notes de service mobilité ont été présentés au Comité technique ministériel du 6 novembre. Même si le SE-Unsa accueille favorablement la sécurisation juridique des textes de mobilité et la qualité du dialogue social tout au long de la construction de ces projets, nous estimons que les améliorations ne vont pas assez loin et que certaines dispositions détériorent nettement les conditions de mobilité :
  • abaissement de l’âge de prise en compte des enfants ( de 20 ans à 18 ans) ;
  • séparation non limitrophe divisée par 2 ;
  • diminution de la bonification stagiaire de 50 à 10 points ;
  • plafonnement du vœu préférentiel à 100 points ;
  • bonification Rep + limitée aux personnels affectés en continu dans un établissement, excluant de fait les remplaçants ou les PsyEN en CIO ou en Rased.
De plus, nous continuons à demander des évolutions de ces notes de service pour être plus en adéquation avec les évolutions sociétales.
- Nous revendiquons que la bonification "parent isolé" puisse prendre en compte le nombre d’enfants à charge (pour le moment, c’est un forfait de 150 points, peu importe le nombre d’enfants).
- Il est urgent que le ministère se penche sur la question des ascendants dépendants.
 
Nous accueillons néanmoins favorablement certaines améliorations qui visent à rééquilibrer les barèmes en faveur des personnels :
  • n’ayant pas de bonification familiale ;
  • ex contractuels ;
  • affectés en éducation prioritaire.
Les notes de service seront publiées le 8 novembre. Le SE-Unsa suit votre demande de mutation pas à pas, n’oubliez pas de faire votre demande de suivi !