Nouvelle hors classe : les organisations syndicales interpellent le ministre

| popularité : 1%
 
Cette fin d’année scolaire voit la hors-classe nouvelle se mettre en place. Des modifications doivent être apportées au plus vite, y compris dès cette première vague de promotions : c’est pourquoi les organisations syndicales (*) ont adressé un courrier au ministre.
 
Ratios de promotions non-publiés, appréciations figées, départage à l’ancienneté de grade pénalisant les collègues passés d’un corps à l’autre (dont les anciens instituteurs), absence de lisibilité sur la transformation de la note en avis et de l’avis en appréciation, absence de prise en compte des retraitables : des modifications doivent être apportées urgemment pour que la mise en place pratique ne vienne pas balayer le principe que tous les personnels ayant une carrière complète accèdent à la hors-classe.
 
 Les organisations syndicales demandent au ministre :
- d’acter une augmentation des flux de promotions et de la communiquer au plus vite aux départements ;
- de préconiser, dès cette campagne de promotions, l’étude individuelle de chaque recours ;
- de donner des instructions en cas d’égalité de barème, pour prendre en compte l’ancienneté de service sur l'ensemble de la carrière, tous corps confondus ;
- de prévoir, dès l’année prochaine, la révision des appréciations et avis portés cette année.
 
 
*SE-Unsa, Snuipp-FSU, Sgen-CFDT, CGT